Les médias locaux se sont beaucoup intéressés à la première réunion de Civitas en Corrèze à l’occasion de son implantation officielle dans le Limousin.

Dans ce contexte d’implantation locale avec la préparation des élections municipales en toile de fonds, le journal télévisé de FR3 Limousin s’est fendu d’un petit reportage. Sans surprise, on y retrouve tous les poncifs du politiquement correct : Civitas y est qualifié de mouvement “intégriste” ou encore “d’extrême droite”. Mais le journaliste retient tout de même que Civitas défend le “catholicisme social” et permet à Alain Escada de rappeler que l’objectif est de servir le bien commun. De quoi certainement éveiller la curiosité de quelques téléspectateurs en quête d’autre chose que l’habituel vocabulaire de politiciens.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés