Emmanuel Macron excelle dans l’art de phagocyter tant au PS que chez les Républicains.
Les prochaines élections municipales devraient encore accentuer les choses. La rumeur semble ainsi se confirmer, selon laquelle, pour Nice, le maire LR Christian Estrosi serait estampillé “Macron-compatible” pour le prochain scrutin.

Le contexte est particulier : Eric Ciotti, député LR des Alpes-Maritimes, rêve de s’emparer de la mairie de Nice. Pour cela, il cherche à obtenir que les instances dirigeantes du parti Les Républicains désavouent l’actuel maire LR, Christian Estrosi. Un choix cornélien pour un parti délabré et sans chef.

Saisissant cette opportunité, le parti macroniste la République en Marche propose à Estrosi l’investiture de la majorité présidentielle pour le scrutin. Le JDD a révélé que le délégué général de La République en Marche, Stanislas Guerini, a rencontré Christian Estrosi pour “un dialogue” allant dans le sens d’une alliance. Le JDD ajoute : “La ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, a été chargée d’une mission, officieuse, de médiation avec le maire de Nice. Niçoise et présidente de l’université Nice-Sophia-Antipolis jusqu’en 2017, elle connaît bien l’homme, qui l’apprécie”.

Même François Bayrou, pourtant en froid avec LREM pour les municipales, aurait rencontré le maire de Nice.

Quant à Christian Estrosi, fort de cette abondance de sollicitations, il a également rencontré Christian Jacob, donné favori de la course à la présidence des Républicains. Finaud, Estrosi essayerait de jouer sur les deux tableaux, au nom de la nécessité de “faire rempart” au candidat du Rassemblement National.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 commentaires

  1. Saint-Plaix says:

    Autrefois on disait “bouffer à tous les râteliers”… Maintenant on “estrosise”

  2. Oula… entre Ciotti et Estrosi, Khalifat va avoir du mal à trancher. Sans doute est-ce Netanyahou lui-même qui va arbitrer tant Nice est importante pour l’implantation des caméras à reconnaissance faciale, maillon essentiel pour la mise en place en France du techno-fascisme mondial.

  3. Estropeu a remporté les élections du Conseil Régional de PACA grâce au retrait du candidat socialiste et aux voix de gauche (Manuel Valls a appelé à voter pour lui !).

    Il a reçu Macron à Nice une semaine avant le 1er tour de la Présidentielle (un coup de poignard dans le dos de F. Fillon pour favoriser l’élection de Macron).

    Traitre un jour, traitre toujours. Quoi d’étonnant maintenant qu’il aille à la soupe chez LREM ?