Dans le cadre de la campagne pour le second tour des élections municipales, l’avocat pénaliste Jacques Lévy, ancien vice-président du Conseil général de la Haute-Garonne et ancien candidat socialiste à la mairie de Toulouse lors des élections municipales de 1989 et 1995, s’est confié au journal La Dépêche pour exprimer son désaccord avec le positionnement de la liste d’union de la gauche Archipel citoyen.

On notera que cette ancienne figure du socialisme toulousain reproche au PS de n’avoir pas bien défendu ses valeurs, valeurs qu’il décrit comme “irriguées par la tradition maçonnique”.

Voilà qui est dit. Pour ceux qui refusent de comprendre l’importance de la franc-maçonnerie dans la vie politique française.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

12 commentaires

  1. En australie les loges ont pignon sur rue ,les policiers rentrent chez eux en voiture de service ,,,cherchons l erreur avec notre pays des doigts de lome ,,,

  2. Tchetnik says:

    Dans les 150000 francmacs dirigent un pays de 64 millions d’habitants.

    Qui a dit “démocratie”, déjà?

  3. apjbdm says:

    @ Pro-fesseur

    Ridicule !

    Puisqu’on vous dit de vérifier ce qu’on vous dit !

    Wikipédia annonce qu’il y a 175.000 francs-maçons en France.

    Vous êtes un champion pavlovéen, capable de réagir avant d’avoir réfléchi ! Fortiche.

    L’information était disponible en deux clics pourtant… Deux… Pour deux neurones c’était pas cher payé !

  4. Gauvin says:

    Discours De Binyamin Netanyahu a Toulouse :
    https://www.youtube.com/watch?v=rb877Ys2j3Q

    NB Et en hébreux le discours ,il est chez lui !

  5. apjbdm says:

    On votait sous l’Ancien Régime dans la plus part des coins de France.
    Les communautés, ou municipalités fonctionnant par suffrage.
    Maintes corporations fonctionnaient par suffrage également.

    Lisez “Pour en finir avec le Moyen-Âge” de Régine Pernoux

    Vous en apprendrez de belle.

    Vous pourrez briller dans les dîners.

  6. Tchetnik says:

    @apjbdm

    En effet et dans les institutions de la puissance publique où des élections se faisaient, les femmes votaient alors.

  7. apjbdm says:

    @Sheldon
    Conseil de sophiste…

    On a au moins la courtoisie de répondre à vos insanités.

  8. apjbdm says:

    @Sheldon Cooper
    On sait.

    Vous n’êtes responsable de rien.
    Comme une enfant.

  9. On n’est plus à 25.000 près. Vous qui en êtes Sheldon, vous devriez essayer de faire le compte exact ; pendant cela vous ne serez pas à vus amuser en écrivant la plupart du temps, n’importe quoi. Ceci dit, au Moyen Age il existaient des corporation où l’on votait ; elles étaient un frein aux abus de pouvoir ; ce frein n’existe plus quand on voit les godillots qui sont à la Chambre.

  10. Tinatine says:

    Durant les trois premières républiques ,les femmes n’ avaient pas le droit de voter ; la troisième république laïcarde , maçonnique , anticléricale qui a duré presque sept décennies ne s’ est pas souciée du vote des femmes . On craignait l’ influence de l’ Eglise ;.aujourd ‘hui c’ est plutôt la presse people et féminine qui conditionne le vote des dames ; j’ en connais qui ont voté Ségolaine aux présidentielles avec pour seul argument :” elle me plaisait bien “

  11. Joli, ça… « Les pays des doigts de lome ». Ça part illico dans mon livre de citations.

  12. he oui ce n est pas nous qui sommes vulgaires ,,c est eux les obscenes ,qui se comportent comme des sados avec le paauvre peuple ,et institutionalisent les moeurs de sodome,se pavanent avec les deviants ,,Le plus hypocrite de ces gens ,,la photo de tipede etreignant des ephebes d ebene me fut censurée par face de bouc ,,,plus faux culs tu meurs .