Maître Muriel Ouakine Melki est depuis janvier 2019 la présidente de l’Organisation Juive Européenne, que l’on retrouve partie civile dans le procès contre Cassandre Fristot. Elle expliquait sur Radio J ses considérations sur ce procès ainsi que sur celui d’Hervé Ryssen.

Des explications pour le moins farfelues. Ainsi, cette avocate et présidente de l’OJE, voulant démontrer que Cassandre Fristot serait antisémite, a avancé comme argument les « codes de couleur » de la pancarte brandie par Cassandre Fristot lors d’une manifestation à Metz contre la dictature sanitaire. Et cette jeune avocate de nous parler des « codes de couleur noir blanc rouge du Troisième Reich« .

Abandonnons d’emblée l’idée de faire un cours d’histoire à cette avocate pour lui démontrer que le drapeau noir blanc rouge de l’Allemagne est bien antérieur au Troisième Reich, ce serait peine perdue.

Mais amusons-nous à souligner le ridicule de tels propos.

En effet, en tapant noir blanc rouge sur Google Images, nous avons trouvé :

. un modèle prisé de baskets d’une célèbre marque de chaussures et vêtements de sport.

. l’insigne d’une célèbre marque automobile

. le drapeau de l’Egypte

. Et enfin, last but not least, le symbole des Antifas !

Nous ne doutons pas que la fibre procédurière de Maître Muriel Ouakine Melki la conduise à poursuivre pour apologie du Troisième Reich et antisémitisme, sur base de « codes de couleurs », Nike, BMW, l’Etat égyptien et les différentes structures antifascistes qui cachaient bien leur jeu !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :