Pour la déplorable ministre de l’Éducation nationale, sous le quinquennat Hollande, il faisait bon vivre ! A tel point qu’elle prétend que le président normal est le candidat normal  pour les présidentielles 2017. Et rêve d’un second mandat avec lui, ce qui serait un véritable cauchemar pour les Français.

Alors que François Hollande est devenu détestable à une majorité de Français et insupportable au sein de son propre parti, la beurette Najat Vallaud-Belkacem trouve son bilan positif. Comme le sien qu’elle doit croire tout aussi merveilleux alors que sa réforme du collège a été désavouée par l’ensemble des syndicats de professeurs, gauches et droites confondus, et par les parents. Ce sont des grèves qu’elle a récoltées ! Et ne parlons pas de l’introduction détournée de la théorie du genre à l’école qui a suscité une fronde parentale courageuse.

Najat Vallaud-Belkacem au si triste bilan, même à gauche, craindrait-elle de perdre son poste avec un autre candidat socialiste ?

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

15 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

49 % 20 280 € manquants

Il nous manque 20 280 € pour boucler 2022 !

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :