Thierry Lentz, Directeur de la Fondation Napoléon et enseignant à l’Institut catholique d’études supérieures, s’est imposé comme un des maîtres de l’histoire napoléonienne. Il est déjà l’auteur d’une quarantaine d’ouvrages consacrés au Consulat et au Premier Empire.

Il publie ces jours-ci chez Perrin une nouvelle somme sur le sujet sous la forme d’un dictionnaire. Organisé en trois cents articles qui entendent couvrir toute la vie de Napoléon, ce dictionnaire historique peut être utile tant à un lecteur chevronné qu’à un débutant. On y trouve notamment des notices couvrant les batailles, les événements liés au Consulat et à l’Empire ainsi qu’à la vie personnelle de Napoléon, la diplomatie et les relations internationales, le droit, l’économie et les finances, la Marine et les colonies, la politique religieuse, l’organisation de l’Etat, ainsi que des biographies des personnages clés. Mais la vie quotidienne sous le Consulat et l’Empire est également évoquée à travers des notices variées qui nous parlent par exemple de la gastronomie, la musique, les théâtres, la médecine et l’hygiène ou encore la franc-maçonnerie. En outre, l’auteur aborde également parmi ses notices des débats originaux sur les parallèles entre Napoléon et Charlemagne ou Hitler. Une véritable encyclopédie !

Napoléon : dictionnaire historique, Thierry Lentz, éditions Perrin, 1040 pages, 29 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :