Belgique – MPI avait déjà publié plusieurs articles à propos du Parti Populaire qui incarnait jusqu’ici la ligne national-sioniste en Belgique francophone, avec à sa tête l’avocat Mischaël Modrikamen, également président de The Movement / Le Mouvement, fondation dont Steve Bannon est le représentant de commerce.

Mais le Parti Populaire, malgré ses moyens, n’a jusqu’ici pas vraiment décollé électoralement et devrait connaître une concurrence sur son propre terrain.

En effet, il y a quelques jours, le sénateur libéral Alain Destexhe annonçait quitter le Mouvement Réformateur (MR) pour créer son propre parti, inspiré de la NVA, et sobrement appelé Liste Destexhe. Et voilà qu’aujourd’hui, lors d’une conférence de presse au Sénat, Alain Destexhe a présenté son “poulain”, Claude Moniquet.

Qui est Claude Moniquet ? Ce touche à tout arbore fièrement son passé d’agent de renseignement de la Direction générale de la Sécurité extérieure (DGSE), l’un des services de renseignement français.

Né en 1958 à Bruxelles, il a milité dans des mouvements d’extrême gauche jusqu’à ses 19 ans, avant de partir vivre deux dans un kibboutz en Israël.

Claude Moniquet devient ensuite journaliste spécialisé dans les pays d’Europe de l’Est. C’est à ce moment qu’il est recruté sous le pseudonyme de Sefora par l’agent de la DGSE Pierre Siramy en 1986. Cet agent Siramy décrit un personnage bavard et vaniteux, porté sur l’alcool et sur l’argent, et lui propose donc une aide financière : « Suite à son acceptation devant cette aide tombée du ciel, voilà Sefora ferré. Le recrutement contre rémunération, qui en fera un agent et non un honorable correspondant, est acquis… Il n’aura qu’à me signer un reçu pour que nous soyons en règle (et que je le tienne : je peux le discréditer en faisant savoir dans la profession qu’il est un agent des services français). Il en accepte le principe. […] Voilà comment j’ai recruté Claude M., dit Sefora. Nous nous sommes rencontrés depuis de manière régulière, notamment en Belgique, où il a déménagé. Tout aussi régulièrement, l’intéressé a reçu de ma part des sommes d’argent prises sur les fonds spéciaux. Il ne m’a jamais donné de mauvais tuyaux et un rapport de confiance s’est lentement et sûrement établi.»

Pierre Siramy évoque également comment Claude Moniquet aurait aussi pris contact avec les services américains et israéliens : « Il assure avoir noué des relations avec un Américain, membre de la CIA, un certain Kaskett, et avec l’ambassade d’Israël. Son correspondant, sûrement un membre du Mossad, lui a donné un numéro d’alerte en cas de menace terroriste contre les intérêts israéliens. Le voyage comme le beaujolais n’auront pas été inutiles.»

Claude Moniquet aurait cumulé les emplois de journaliste et d’agent de renseignement jusqu’au début des années 2000.

Il est ensuite devenu le cofondateur et directeur de l’European Strategic Intelligence and Security Center, société d’analyse stratégique et d’intelligence économique basée depuis 2002 à Bruxelles, ce qui va lui permettre d’apparaître dans les médias, et notamment à la télévision, comme “expert” du terrorisme, ce qui va développer son ego.

Depuis, il sévit aussi sur les réseaux sociaux. Sur Twitter, ces derniers mois, il a fréquemment pris pour cible les Gilets Jaunes, ainsi que Civitas. Car, bien que se préparant à rechercher les suffrages des électeurs belges, l’ancien agent de la DGSE conserve une grande attention pour l’actualité française. Et répète à intervalle régulier qu’il est juif, franc-maçon et républicain.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 commentaires

  1. Confondant comme les satanistes ont des gueules de la caricature du diable ,,les demons qui les habitent faconnent leur physionomie ,,monstrueux ,meme la bouche est l entree de l enfer ,,Leur sort est scelle .Les rabins imbriques ,impliques avec ces satanistes ;;croient ils en Dieu ,le Vrai ??

    • MA Guillermont says:

      Et oui
      Dans ” Moniquet ” , il y a … moquent !
      Celui qui ricane n”est jamais loin … des ses sbires les moqueurs !

  2. Aliénor says:

    ” affirment leur soutien aux #GiletsJaunes constitue une ingérence sans précédent et inconcevable au sein de l’#UE ”
    et les bombardements sur la Serbie , l’Irak , Libye , et bien d’autres ?

  3. daflon says:

    Juif, franc-maçon, et ripoublicain. Les freres “trois points”, une trinité infernale.

  4. Moniquet a vendu un rapport sur le Sahara occidental au régime despotique du Maroc tout ce qu’il y a de plus falsifié. Pour le payer, la DST, les services secrets du régime de Rabat, lui ont fait intenter un procès contre l’un des rares journaux indépendants au Maroc pendant les débuts du règne du despote Mohammed VI. La justice marocaine étant sous la botte du pouvoir, avait condamné le directeur du journal, Abou Baker, à verser la coquette somme de 200 000 euros à Moniquet. La monarchie du Maroc a atteint deux cibles avec une seule pierre: Le journaliste qu’elle détestait à mort, et le renforcement de sa propagande sur le Sahar Occidental en payant les services d’ un mercenaire, Moniquet, qui prétendait être à l’époque un expert du dossier.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

42 % 20.120 € manquants

14.880 € récoltés / 35.000 € nécessaires
Mis à jour le 04/03/2019

Il nous reste cependant 20.120 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !