Décidément  le monde ne cessera jamais  d’être ahuri par les décomptes macabres liés  à la mort des immigrés. Cent onze cadavres ont été récupérés et des dizaines de personnes sont encore portées disparues après le naufrage jeudi de leur bateau au large de la Libye, selon un nouveau bilan fourni samedi par le Croissant rouge libyen.

L’embarcation  qui a tangué avant de se remplir d’eau et de se disloquer au large de la ville de Zouara, à près de 160 km à l’ouest de Tripoli, transportait environ 400 migrants, venus la plupart d’Afrique avec l’espoir de rejoindre les côtes italiennes.

Selon le porte-parole du Croissant rouge libyen, Mohammed al-Masrati, le nombre de personnes sauvées n’a pas changé, et reste à 198. « Jusqu’à présent, 111 cadavres ont été repêchés, et des dizaines de personnes sont toujours portées disparues », a déclaré à l’AFP Mohammed Masrati, en affirmant que le bateau transportait quelque 400 migrants. Un précédent bilan faisait état de 76 morts.

La veille, le chef des opérations de secours, Seddik Said, a cité des survivants selon lesquels il y avait environ 400 personnes sur le bateau. Il a ajouté qu’une autre petite embarcation avait fait naufrage mercredi avec environ 60 personnes à bord. « C’est difficile d’avoir les chiffres exacts, même celui des morts. On peut seulement fournir le nombre de personnes que nous avons retrouvées mortes ». Seddik Said a ajouté que « des dizaines de personnes meurent au large de cette plage chaque semaine ».

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :