La séquence vidéo a fait le tour des réseaux sociaux où l’on voit le président de Debout la République, Nicolas Dupont-Aignan, traiter le pseudo-journaliste Frédéric Haziza de « merde intégrale ». Sur le coup, on ne peut pas lui donner tort. Mais il faut s’intéresser à l’origine de cette altercation.

La séquence vidéo a été captée par les caméras de Canal+ lors de la remise de prix du livre politique. Frédéric Haziza reproche la complaisance de Debout la République avec Egalité et Réconciliation d’Alain Soral : « Marion Sigaut a défendu les mêmes idées que Farida Belghoul et elle était à DLR. », avance le journaliste. Remarquons au passage le raccourci rapide d’Haziza. Vraisemblablement hors de lui, Nicolas Dupont-Aignan rétorque : « Elle a été à DLR, mais quand elle a été chez Soral, je l’ai enlevée du bureau national. » D’ailleurs, son nom ne figure nulle part dans l’équipe dirigeante que l’on peut trouver facilement sur le site internet du parti. Dupont-Aignan prétend, en somme, avoi fait le ménage dans ses rangs, comme si Farida Belghoul et Marion Sigaut étaient devenues infréquentables. A travers cette séquence, on comprend que, pour Nicolas Dupont-Aignan, la théorie du genre n’existe pas et ne représente donc pas de danger. Encore un politicien qui appartient bien au système !

Il est assez flagrant de constater que malgré les gages de non-extrémisme que tente en vain de donner Debout la République au système politico-médiatique, cela ne sert à rien. Il ne convainc pas comme on peut le constater sur le plateau d’On n’est pas couché face à Aymeric Caron sur les travailleurs européens qui viennent en France, en décembre 2013. Il fantasme. Il se voit aussi attaquer sur son soutien à Robert Ménard qui lui-même est soutenu par le FN. Au lieu de répondre, Nicolas Dupont-Aignan se contentera de détourner la conversation s’en prenant à l’inquisiteur Aymeric Caron.  Le président de Debout la République a toujours cherché à montrer ses différences avec le FN en proposant une troisième voie. Mais pour quel résultat ?

Concernant le mariage homosexuel, Nicolas Dupont-Aignan avait d’abord dénoncé la division des Français avant d’inviter Frigide Barjot à son Congrès, marquant ainsi ses distances avec la Manif Pour Tous. Sur la théorie du genre, Debout la République s’est contenté de dénoncer l’instrumentalisation alors que le niveau des écoles françaises est en baisse. Il n’y a donc aucune prise de position et son président vient bien de marquer ses distances avec Farida Belghoul. Ce parti manque de courage face au système médiatique qu’il entend pourtant dénoncer et ce n’est pas pour rien que son poids est insignifiant en politique française.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Les vaccins en question

Le livre choc de la biologiste Pamela Acker et préfacé par l’ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste des ARN messagers Alexandra Henrion-CAUDE.

Ce livre a été un énorme succès outre Atlantique. Aidez-nous à la diffuser !!!

%d blogueurs aiment cette page :