Nigel Farage, le célèbre leader du parti britannique UKIP, vient de créer la surprise en déclarant à la radio LBC :

« Il y a environ six millions de personnes juives vivant en Amérique, donc un pourcentage relativement petit, mais en termes d’influence, c’est énorme. »

Et d’ajouter :

« En termes d’argent et d’influence, ils sont un lobby surpuissant. »

Nigel Farage a ensuite remercié l’auditeur pour sa question, et pour avoir « fait remarquer qu’il existait d’autres puissants lobbies en Amérique avec le lobby juif qui a des liens avec le gouvernement israélien, dont il est l’une des voix les plus puissantes ».

Aussitôt, Nigel Farage est devenu la cible de l’organisation Campaing Against Antisemitism (CAA), qui exige des excuses de Nigel Farage après ces « déplorables commentaires » et estime qu’il s’agit de propos qui encouragent « les théories complotistes antisémites ».

Pourtant, le UKIP de Nigel Farage affichait jusqu’à présent un positionnement considéré favorable au sionisme et disposait même d’une antenne intitulée The Society of UKIP Friends of Israel.

Au Parlement européen, Nigel Farage préside le groupe « Europe de la liberté et de la démocratie directe ». Un groupe qu’ont rejoint Florian Philippot, Sophie Montel et Mireille d’Ornano après leur départ du FN. Amusant quand on sait à quel point Florian Philippot et Sophie Montel sont des inconditionnels de la “dédiabolisation” farouchement hostiles à toute évocation d’un « lobby juif ».

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

11 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :