Nous recevons cette réflexion que nous portons à la connaissance de nos lecteurs.

Si les éoliennes créent quelques emplois, elles ruinent le pays… comme elles le font déjà en Allemagne, où le prix du kWh dépasse 0,30 €.
 

Oui, soyons sérieux ! Évitons de répandre cette « science consensuelle » et précisons quelques réalités. Elles sont toutes vérifiables.

1) Les éoliennes polluent. Quand il n’y a pas de vent utile – ce qui est le cas 65 % du temps en mer -, il faut mettre en mouvement des turbines, par exemple au gaz, qui sont perpétuellement en stand-by. Ces turbines sont assez souples pour pouvoir changer de régime d’une minute à l’autre. Elles ont un rendement de 40 %, alors que les « turbines gaz-vapeur », peu souples, ont un rendement de 60 %… et je suis effaré devant la pollution créée pour être « vert » ! Installer uniquement des centrales « turbine gaz-vapeur » serait assez écologique….

2) Il y a dix ans, l’ingénieur Jancovici montrait déjà, au Sénat français, que le foisonnement n’existe pas : il n’y a pas « toujours du vent quelque part » !

3) Si les éoliennes créent quelques emplois, elles ruinent le pays… comme elles le font déjà en Allemagne, où le prix du kWh dépasse 0,30 €. Notons que la maintenance et la surveillance des éoliennes belges est assurée par des étrangers…

4) Les éoliennes en mer n’empêchent peut-être pas les bateaux de circuler, ne sont pas laides de loin. Mais elles coûtent trois fois plus cher que les éoliennes terrestres pour un rendement qui n’est que deux fois supérieur ! Et leur production reste intermittente…

5) Oui, il faut penser D’ABORD à la France ! Le nucléaire français est sûr, il est peu coûteux. Il vieillit nécessairement et pourra être remplacé, progressivement, par des centrales de 4e génération encore plus sûres, sans le moindre danger pour la population, consommant les déchets des centrales de 2e et 3e génération… pas laides le moins du monde puisqu’elles peuvent se présenter sous forme de SMR (Small Modular Reactor) enterrés, sans tour de refroidissement, invisibles et fonctionnant « toutes seules » durant quinze ans.

Ce qui me chagrine, moi, Belge fervent admirateur de l’esprit français, c’est cette soumission à la plupart des médias, médias grassement subventionnés par les lobbies « verts » avec nos impôts, avec la retraite de nos vieux. Français, réveille-toi !

Claude Brasseur
Mathématicien, chercheur en énergies renouvelables

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Mots clefs

6 commentaires

  1. Walker Fiamma Corsa says:

    J’ ajoute le lien de votre article sur un sujet de ma chaîne Youtube qui parle de ces saletés !

  2. Paul-Emic says:

    même questionnement en cours concernant les véhicules électriques qui ont un rendement nettement plus bas que les carburants fossiles, engendrent une pollution au plomb, aux acides et aux terres rares, pour une autonomie qui est vouée à rester ridicule à l’échelle d’une ou plusieurs générations, qui sont hors de prix hors subventions de toutes sortes. Bref une idée “verte” de plus

    • Walker Fiamma Corsa says:

      Le lien de ma chaîne :
      https://www.youtube.com/watch?v=n4pxTLjxof4&t=4s

      • mia vossen says:

        MERCI et que les informations circulent pour nous éviter ruine, maladie, pollution… enrichissement scandaleux de quelques “promoteurs”!

    • Francisco says:

      Tout à fait d’accord sur les véhicules électriques qui entretiennent le mythe de l’énergie verte qui va sauver le Monde.
      Les recharges des batteries se font avec l’électricité du réseau, celle qui circule dans le “gros tuyau” qu’est le réseau national et qui est produite par les centrales conventionnelles.
      Par ailleurs, il faudrait des millions de tonnes de batteries Lithium-Ion pour cette affaire et vite épuiser le stock mondial de minerai. Et on ne parle pas de l’impossibilité de recyclage des batteries ou de l’énergie qu’a nécessité leur fabrication ainsi des rejets de CO2 qui y sont liés.
      Un rêve d’écolo pour développer ça à grande échelle !…

      Le rapport de l’Académie des sciences explique ça, au Paragraphe 5 exactement:
      http://www.academie-sciences.fr/pdf/rapport/lpdv_190417.pdf

  3. Daniel Daflon says:

    Malheureusement le Français est un « mougeon », moitié mouton, moitié pigeon, sorte de bâtard, et la chose qu’il fait le mieux est de payer quand on le lui demande sans poser de question.
    Il est entièrement sous la coupe des merdias et de leurs « fake news ». A sa décharge, il faut dire qu’il n’a pas trop le choix de l’ »information ».

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

11 % 31.170 € manquants

3830 € récoltés / 35.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 31.170 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !