Communiqué de Génération Identitaire, 17 mai 2018

Le 16 mai 2018, Monika Bickert, directrice de la politique des contenus sur Facebook, a, dans des propos rapportés par RTL, détaillé les moyens mis en place par le réseau social pour assurer une meilleure modération des contenus partagés. Expliquant les différents niveaux, elle a assuré que le niveau 3 concernait « les appels visant à exclure ou à isoler une personne ou un groupe de personnes. Nous n’autorisons pas les critiques à l’égard des politiques d’immigrations et les arguments qui consistent à restreindre ces politiques ». Une ambigüité existerait dans les traductions anglaises. Néanmoins, dans les « Conditions Générales d’Utilisation » de Facebook présentes sur leur site internet, on retrouve également ces mêmes propos noirs sur blanc.

N’en déplaise à Facebook, la critique de l’immigration est non seulement légitime mais autorisée en France. D’autre part, c’est une opinion largement partagée : rappelons à Monika Bickert que 63% des Français considèrent qu’il y a trop d’immigrés en France (Institut BVA, 07/02/2018). A-t-elle pour projet de censurer ensuite des millions de Français qui ne souhaitent pas voir leur civilisation être détruite par l’immigration massive ?

Génération Identitaire réclame que la liberté d’expression des opposants à l’immigration soit assurée. La censure dont nous faisons l’objet aujourd’hui nous vise car nous avons été en première ligne avec notre action pacifique dans les Hautes-Alpes. Aujourd’hui c’est nous, demain ce sera vous !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

15 commentaires

  1. ce n’est ni plus ni moins que du totalitarisme. Du totalitarisme mercantile qui plus est.
    Votre avis ? faut-il quitter Facebook ?

  2. Cadoudal says:

    la dictature des dogmes licrasseux règne sur Facebook

  3. albert says:

    @paul-emic
    Déjà il faut pas y rentrer (idem pour les autres réseaux sociaux)pour vivre heureux vivons cachés.En plus ils font du fric sur votre dos en vendant les informations vous concernant qui vous reviennent ensuite sous forme de pub.

  4. Georges S says:

    A quand la guillotine pour les contestataires???

    • Cadoudal says:

      d’ abord le bâillon, ensuite le Goulag; puis la balle dans la nuque. Liberté, égalité, fraternité.

  5. balaninu20 says:

    FACE DE BOUC ? je n’y suis pas ! quittez ce truc !
    Nous avons la chance (mais pour combien de temps encore) avec différents sites (celui-ci par exemple) de pouvoir exprimer ce que nous voulons. Merci à tous les journalistes (les vrais) de ces différents sites.
    A quoi bon insister avec ces délateurs, (qui ferment,) donc censurent avec l’accord des gvts, ceux qui osent écrire ce qu’ils pensent. Sous des prétextes fallacieux ils bâillonnent.
    Liberté ? où – Egalité comment ? – fraternité ? ah bon ! mais derrière ne l’oublions jamais : ou la mort ! c’est ce qu’ils ont fait en 1789 par la guillotine mais eux-mêmes y sont passés.
    Oh non il n’y aura pas de goulag, pas plus qu’aujourd’hui il y a des chars dans les rues pour montrer que nous sommes en guerre, c’est beaucoup plus pervers !
    Durant la dernière guerre, il y avait le bruit des bottes, aujourd’hui c’est le silence des babouches ! et c’est plus grave ! durant la dernière guerre il y a eu des collabos et pas ceux auxquels ils pensent, et aujourd’hui de même.

    • Soupape says:

      1789, c’est seulement une promesse … jamais tenue …
      qui n’engage que ceux qui y croient …

  6. Clofer says:

    Facebook, j’y ai été un temps mais j’ai quitté, car on s’y laisse prendre et on y est fliqué à mort. Si je n’y suis pas libre de mes propos (dans la mesure du respect et de la bienséance), aucun intérêt. Et les nouvelles lois dictatoriales sur l’expression et la pensée vont intensifier surveillance et répression.
    Qu’ils aillent se faire … on les aura quand même.
    Regardez la Russie, 90 ans de dictature et de lavage de cerveau, et la religion orthodoxe y est revenue au 1er plan.

    • Cadoudal says:

      … après 60 millions de morts et des fleuves de larmes.

  7. Clofer says:

    Au passage, la responsable … la belle tronche de bourge canichée, fréquentant les beaux quartiers, les beaux restos, les beaux avions, déconnectée des emmerdes du petit peuple et centrée sur son fric ! Enfin … c’est mon avis !

  8. Daniel Daflon says:

    Cette petite bourge totalitaire doit se prendre pour le nombril du monde avec son Fesse bouc à la noix. Elle croit qu’elle peut nous intimider en nous menaçant d’exclusion ? Pauvre tarte, croit elle que nous ne pouvons pas vivre sans cette niaiserie ?
    J’ai un compte Fesse bouc que j’utilise peu. Je crois que je vais les asticoter pour me faire virer. J’utilise beaucoup plus Réseau Libre et Russia Today, qui ont le grand avantage d’être beaucoup plus difficile à fliquer par le gouvernement français, et qui, en plus appartient à nos amis russes.

  9. Walker Fiamma Corsa says:

    facebook un réseau social qui joue la bien-pensance mais qui court à sa perte contre des VK non censurés et en français (multilingue).
    https://vk.com/

  10. Sancenay says:

    Ah, chère Birkette de Monsieur Seguin, désolé , il y a longtemps que j’ai choisi de jamais avoir à subir l’ odeur peu alléchante de fesse de bouc !

    • MA Guillermont says:

      Ils l’ont choisi rousse la “Birkette” , toujours la symbolique des religieux “sionistes” juifs qui adorent la face de fesse du bouc puant …
      A défaut de vache , la place est déjà prise au dernier euro -“vision ” .
      Les forceses hostiles sont aux toutes premières places du Podium , vrai peau de chagrin .

  11. Facebook ou pas facebook. Ne vous voilez pas la face, vous ^tes (et moi aussi) dans les rets du pouvoir qui vous en prive…. Narrez-vous, avant que de vous barrer, dare-dare, parce que l’on vous jette ou parce que, enfin, vous jetez les ponges. La liberté, votre liberté est à se prix du retrait…. En somme un coït interrompu de cette histoire d’amour à sens unique.

    https://wp.me/p4Im0Q-2p5