On ne sait si cette invitation est en lien avec le désastreux synode “sur” la famille (en réalité contre la famille) ouvrant la porte à la communion des divorcés “remariés”. Annoncée notamment par le bulletin “L’ange de Gerland” (un ange qui doit certainement être outré par cette invitation), cette invitation laisse penser que le fait pour un divorcé de se remarier est normal et compatible avec les Commandements de Dieu et de l’Eglise.
Or, Notre Seigneur Jésus-Christ a enseigné que le mariage est indissoluble, et ceci quelles que soient les circonstances: “Que l’homme ne sépare pas ce que Dieu a uni”.
L’Eglise catholique, fidèle à son fondateur, a toujours enseigné la même doctrine depuis 2000 ans. Il est donc totalement impossible, dans tous les cas, de se “remarier” et un tel “remariage” est toujours un péché grave.
Si les personnes séparées ou divorcées (civilement) ne sont pas toujours coupables, notamment quand elles se trouvent séparées ou divorcées contre leur gré, il ne leur est jamais permis de se “remarier”. En effet, on se marie pour le meilleur et pour le pire, le pire pouvant être la séparation. Leur “remariage” civil éventuel n’a aucune existence devant Dieu.
Si on doit prier pour les personnes séparées ou divorcés, notamment pour ceux qui ont été rejetées par leur époux ou épouse légitime, ou pour ceux qui ont obtenu des pasteurs légitimes de l’Eglise la séparation parce que celle-ci était rendue nécessaire, du moins provisoirement, pour empêcher un danger grave que faisait courir sur eux ou sur leurs enfants le maintien de la vie commune, danger grave pour la foi, pour la pratique religieuse ou pour leur vie, cela ne leur donne néanmoins pas le droit de se remarier ou de vivre avec un autre conjoint.
Dans cette grave crise qui perdure dans l’Eglise, continuons à prier et à jeûner autant que nous le pouvons, car c’est par ces moyens que se chasse les péchés d’impureté à l’origine de la majorité des séparations, divorces civils et “remariages”.
Gontran PAUME

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

50 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :