Le bon peuple ayant constaté que l’empereur était nu, il fallait détourner son attention pour que le triste sire ait le temps d’enfiler un caleçon, car dans le scandale, Benalla est grand.

Le mois de juillet est propice à la sortie de pochades à prétention comique. Dans le grand cycle des adaptations des bandes-dessinées vintage, après la sortie au cinéma de Bécassine, nous avons donc une reprise in vivo des Pieds-Nickelés, où « le groupe terroriste d’extrême droite de la mort qui tue ». La presse officielle en frétille de plaisir : trois nouveaux suspects (Ribouldingue, Filochard et Croquignol ?) ont été interpellés le 23 juillet et placés en garde à vue dans l’enquête sur les activités du groupe d’ultradroite AFO soupçonné par la justice de vouloir attaquer des cibles liées à l’islam radical. Entre parenthèse, nous n’avons donc pas affaire à du terrorisme, mais à du contre-terrorisme, comme le GAL espagnol ou l’AAA argentin. Voire l’OAS. Ce n’est pas très Nouveau Testament, mais très Ancien, genre « œil pour œil, dent pour dent ».  Voire la version révisée par le Mossad : « Pour un œil, les deux, pour une dent, la mâchoire ».

Il y avait eu d’abord « le premier projet », appelé « opération Halal », consistant à empoisonner de la nourriture halal dans des supermarchés fréquentés par des musulmans. Aucun journaliste n’a bien sûr rappelé que ce plan est directement inspiré des « Vengeurs juifs », issus du ghetto de Vilnius qui fut le lieu d’accueil de bien des criminels staliniens lors du génocide lituanien de 1940-41, qui avait tenté d’empoisonner le pain de prisonniers de guerre allemands, du moins ceux qui avaient la chance d’en avoir, vu que dans les camps de la mort de Rheinberg et Andernach, les soudards de Dwight David Isaac Eisenhower tuèrent par la faim quatre fois plus d’Allemands en trois semaines que les nazis d’opposants à Dachau en 11 ans. Ce « projet » avait entrainé la rafle du mois de juin contre l’Action des forces opérationnelles (AFO), dirigé par un policier à la retraite et le père d’une victime de la tuerie islamique du Bataclan et militant ex-UMP.

Les trois pieds-nicklés ont été arrêtés pour un projet d’assassinat de l’islamiste radical Djamel Beghal à sa sortie de prison (survenue la semaine dernière, avant son expulsion vers l’Algérie) et celui du rappeur Médine, récemment au centre d’une polémique liée à la programmation de deux de ses concerts au Bataclan, et connu pour ses positions islamistes. Des imams connus pour leur fanatisme auraient aussi été sur la « liste ». Là aussi, comment ne pas voir que cela fut inspiré de l’opération « Colère de Dieu », faite par le gouvernement israélien pour assassiner les présumés commanditaires et exécuteurs de l’attentat sanglant contre la délégation israélienne aux Jeux Olympiques de Munich en 1972.

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :