Le quotidien italien La Nuova Bussola Quotidiana (LNBQ) publie un intéressant article sur « une nouvelle étude du Ruth Institute qui tend à démontrer un taux élevé de corrélation entre le pourcentage d’invertis et l’incidence des abus sexuels de la part du clergé ». LNBQ explique :

« L’étude conduite par le père Paul Sullins, un sociologue de l’Université Catholique, a révélé que le pourcentage des hommes homosexuels dans le sacerdoce a augmenté drastiquement. L’étude a aussi démontré une importante augmentation du nombre de signalements de mauvaises conduites mettant en cause des prêtres depuis 2010. Une précédente étude du John Jay College, demandée par la Conférence épiscopale des États-Unis, avait nié une connexion entre homosexualité et abus du clergé, même si les chiffres en réalité démontraient que dans 80 % des cas les coupables étaient homosexuels. […]

Le père Sullins explique : ‘’Dans les années 50, environ 3 % des prêtres avait une orientation homosexuelle selon les rapports. Dans les années 80, ce pourcentage a dépassé le 16 %. Donc nous avons une augmentation de 5 fois le pourcentage des prêtres homosexuels dans une courbe plutôt linéaire des années 50 aux années 80. Et nous avons une augmentation similaire des cas d’abus durant la même période.‘’ […]

L’augmentation de la proportion des prêtres homosexuels a été surprenante selon l’étude du Ruth Institute. Dans les années 50 la présence homosexuelle à l’intérieur du sacerdoce catholique américain est estimé a environ le double de celle de la population globale. Dans les années 80, le pourcentage est 8 fois supérieur au niveau d’homosexuels dans la population globale. Parmi les éléments utilisés pour confirmer la validité de cette estimation l’étude se base sur un élément : le nombre de jeunes prêtres qui ont rapporté avoir rencontré une sous-culture homosexuelle au séminaire a doublé entre les années 60 et 80.

Le père Sullins estime que si la proportion des prêtres homosexuels était restée égale à celle des années 50, la dramatique croissance des abus sexuels de la part du clergé aurait pu être évitée… Il affirme qu’ ‘’il y a une négation diffuse d’un quelconque impact négatif de l’activité homosexuelle… Nous avons des clercs qui simplement ne veulent pas voir ou ne veulent pas savoir… Je regarde l’influence de ces sous-cultures homosexuelles dans les séminaires qui encouragent et promeuvent les abus. Et je trouve que cela explique environ la moitié de la haute corrélation entre l’abus et le pourcentage de prêtres homosexuels. Donc quelque chose allait au-delà de la simple orientation sexuelle pour encourager cette horrible activité immorale qui a causé tellement de dommage aux victimes. Mon expérience dans l’étude des homosexuels a été celle-là : pour les personnes qui détestent la vérité, la vérité semble la haine.‘’ »

Pour parachever l’étude du quotidien italien, on peut constater que cette augmentation drastique et parallèle entre prêtres invertis et scandales sexuels a débuté durant les années qui ont immédiatement suivi le dernier concile du Vatican. L’ouverture au monde et la centralité du culte de l’homme préconisées par Vatican II et louées par le pape Paul VI, impiétés et désobéissances au culte du au seul Dieu, révoltes contre l’immuable loi divine pour complaire au dieu progrès et à la modernité, ont ouvert une terrible boite de pandore d’où se sont exhalées les pires passions humaines… Un demi-siècle après, les fruits putrides conciliaires empuantissent l’ère post-concile… La renaissance promise par les néo-modernistes présents de Notre Temps a un air mortifère et de châtiment divin…

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 30.000 € pour 2021

btn_donateCC_LG

47 % 15 795 € manquants

14 205 € récoltés / 30 000 € nécessaires – depuis le 01/10/2020

 

Votre générosité nous a permis de boucler l’année 2020, nous avons besoin de votre aide pour l’année 2021 afin de continuer à donner à un maximum de nos contemporains une réinformation gratuite et variée et sans aucune concession.

Médias Presse Info, ce sont plus de vingt-six mille articles déjà publiés à ce jour ! Médias Presse Info, ce sont aussi 1194 vidéos et plus de 43.600 abonnés à sa chaîne YouTube (près de sept mille de plus en un an !).

Tout cela en accès gratuit.

Cliquer ici pour lire l’appel de MPI et connaitre les détails de nos besoins.

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :