Le 4 janvier de cette nouvelle année le suspense autour de la participation de Novak pour l’Australien Open prenait fin, pensions-nous naïvement. Une dérogation médicale permettait au serbe de se rendre à Melbourne pour tenter de décrocher un dixième titre à la Rod Laver Arena et un 21ème Grand Chelem pour marquer un peu plus encore l’histoire du tennis.

« Il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir » dit le proverbe français, pour ceux d’entre nous qui peinaient à comprendre la formule, les temps troubles « plandèmique » nous éclaire. « Novax » et le peuple serbe derrière lui déplore depuis des années déjà un traitement médiatique inéquitable et mensonger, j’ai déjà analysé se traitement médiatique dans un précèdent article, (lien :  medias-presse.info/djokovic-je-ne-sais-pas-si-je-vais-aller-en-australie/148770/, je n’y reviendrai pas. Les esprits médiatiquement modelables se sont plu à haïr « Nole », aujourd’hui la bête qui s’attaquait sans relâche à tous ceux qui n’entraient pas dans le conformisme des futurs hamsters de laboratoire se met à dévorer ses propres enfants. Cet évènement coïncide avec la déclaration de Macron qui dit vouloir emmerder les non-vaccinés, on peut apercevoir une nouvelle phase dans la « Plandèmie » celle-ci plus sincère que les précédentes, nous ne faisons plus semblant de lutter contre un virus, mais bel et bien contre la population qui refuse le monde voulu par les forces obscures qui agissent en coulisses.

La politique sanitaire absurde et arbitraire du gouvernement australien a obligé le champion serbe à changer ses ambitions ce n’est plus un titre qu’il est venu chercher à Melbourne, mais un destin, la déclaration de son père en dit long « Mon fils se trouve cette nuit en détention en Australie, mais jamais il n’aura été plus libre ». La liberté ne nous est pas donnée, il faut l’arracher, pour cela il faut de la mémoire, se souvenir du monde d’avant, celui que la majorité de nos concitoyens ont totalement effacé de leurs empreintes mémorielles par lâcheté, cette même lâcheté qui les fera haïr l’homme libre dont Djokovic est devenu le porte étendard malgré-lui. Voilà les véritables reproches faites à « Nole » par ceux qui ont décidé de mettre le monde à genoux. Le « Djokovic gate » ne laisse plus planer de doute sur les intentions du pouvoir à l’égard du numéro 1 mondial de tennis, si l’on épargne la traditionnelle hypocrisie, Djokovic est aujourd’hui un prisonnier politique détenu dans des conditions indignes d’un pays que l’on pourrait qualifier de civilisé. Le cas du premier ministre australien Scott Morrison mérite notre attention : celui qui a comparé sa population à des moutons qu’il fallait faire passer par le portail (en parlant de la vaccination), ce ministre qui clame que la loi est la même pour tous, alors que lui-même s’est permis de sortir de l’enclos en violant les règles de quarantaine, oubliant de nous préciser que 25 autres joueurs avaient obtenu cette même dérogation. Djokovic étant le premier à qui la dérogation a été annulée en dernière minute (rejoint par la suite par une « sœur slave » la joueuse tchèque Renata Voracova, les autorités ont sans aucun doute voulu minimiser le cas Djokovic en le diluant).

Le 7 janvier était la date du Noël orthodoxe (l’église orthodoxe utilise le calendrier julien), « Nole » se souviendra surement longtemps de celui-ci, il l’a passé seul, loin de sa famille, on lui a même refusé la venue d’un prêtre, rien d’étonnant dans la nouvelle religion d’état « covidiste », fêter la naissance du Christ sauveur du monde, au risque d’attraper un virus de plus en plus bénin, est une hérésie impardonnable. Djokovic à déclarer via sa famille « Dieu voit tout. La morale et l’éthique, les plus grands idéaux, sont des étoiles qui brillent vers l’ascension spirituelle. Ma grâce est spirituelle et la leur est richesse matérielle ». N’oublions pas les paroles de l’évangile « Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux est à eux. Heureux serez-vous lorsqu’on vous outragera, qu’on vous persécutera et qu’on dira faussement de vous toute sorte de mal, à cause de moi. Réjouissez-vous et soyez dans l’allégresse parce que votre récompense sera grande dans les cieux ». Là aussi le doute ne peut plus subsister, ce Nouvel Ordre Mondiale qui se cache derrière ce totalitarisme sanitaire, porte bel et bien la marque de la bête.

Le « covidisme » est la preuve d’un système qui s’écroule et qui tente désespérément de se maintenir. Jusqu’à aujourd’hui les forces occultes cachées derrière l’impérialisme occidentale avaient toujours réussi dans leurs politiques du diviser pour mieux régner dans les Balkans. Là encore, on constate une perte de maitrise, l’affaire Djokovic a permis la consolidation encore plus accrue du peuple serbe et l’harmonie qui règne entre elle et son président (Aleksandar Vucic ayant pris part de manière totale et sans concession envers son citoyen, s’éloignant encore un peu plus de la folie « covidiste »). Des soutiens sont arrivés également d’anciens frères « Ennemis », l’eurodéputé croate et président de l’ONG Human Shield. Ivan Vilibor Sincic a adressé un message de soutien à « Nole » qui a été massivement partagé dans l’espace yougoslave qualifiant entre autres Novak de héro de cette planète. Le mufti de Belgrade et aumônier islamique de l’armée serbe a lui aussi apporté son soutien par un tweet « Je témoigne : Dieu voit tout ! » accompagné d’une photo de lui en compagnie de Novak.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

49 % 20 280 € manquants

Il nous manque 20 280 € pour boucler 2022 !

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :