L’Association des philosophes catholiques américains (ACPA) s’est élevée vigoureusement contre la dévastation qui avait été effectuée dans le cadre de l’Institut pontifical Jean-Paul II pour les mariages et les sciences de la famille, plus connu sous le nom de l’Institut Jean-Paul II pour la famille. Elle a écrit directement au nouveau chancelier Paglia et au président Mgr Sequieri pour leur demander de restaurer dans leurs fonctions les professeurs et dirigeants qui enseignaient auparavant et s’étaient vus licenciés du jour au lendemain comme de vieux chiens galeux ; mais aussi de rétablir l’esprit de la mission initiale de l’Institut.

Paglia avait déjà détruit l’Académie pour la Vie fondée par le professeur Lejeune. Cette « opération Attila » (le mot est de la rédaction) sur l’Institut pour la famille s’était déroulée en dehors en toute légalité canonique mais aussi relevant des tribunaux civils ; le tout ayant été diligenté avant même que la direction de l’Institut n’ait lu le texte des nouveaux statuts. Quant à la « collégialité » et au dialogue cher à François, ils ont a disparu du tableau. Le totalitarisme progressiste ne fait pas de cadeau et veut faire évoluer la morale de l’Eglise catholique, considérée comme n’étant plus dans l’esprit du monde. Il faut comprendre que l’Institut avait le statut d’université avec des diplômes reconnus dans de nombreuses régions et pays. L’ACPA qui proteste contre cette évolution, rassemble des philosophes de grandes universités comme Oxford, l’Université d’Amérique, de San Francisco, de la Caroline du Sud, etc. Pour l’instant, il n’y a pas eu de réponse.

Mais Attila n’était qu’un dilettante et ne s’en prenait qu’aux corps et pas aux âmes. Il faut désormais selon les mots du cardinal Maradiaga que « tout change suivant le modèle pastoral renouvelé…Le pape veut amener la rénovation de l’Eglise à un point où elle sera irréversible ». C’est le ralliement à l’esprit du monde. Jésus disait ; « Vous n’êtes pas du monde ». « Courage j’ai vaincu le monde !

Jean-Pierre Dickès

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :