Opération Northwoods 1962

En 1962, en pleine guerre froide, le général Lyman L. Lemnitzer, chef de l’état-major interarmées, concevait un plan visant à déclencher une guerre contre Cuba en déclenchant des actes terroristes contre la population américaine. L’Opération Northwoods annonçait le World Trade Center…

Northwoods prévoyait des attaques terroristes simulées contre des civils américains, dont des fusillades, des attentats à la bombe et des détournements d’avions. On aurait commencé par lancer des rumeurs, utiliser des radios clandestines, des « Cubains » en uniforme auraient organisé une attaque contre une base américaine, etc. L’objectif était de susciter la colère des Américains contre Castro et le communisme pour justifier une invasion militaire de Cuba.
Un soulèvement de la population cubaine contre Fidel Castro était peu probable, contrairement à ce qu’affirmèrent les militaires américains à John Fitzgerald Kennedy. La popularité de Castro était, au contraire, forte parmi le public cubain. Lemnitzer et les militaires ont recommandé l’opération pour renforcer leur influence et leur pouvoir dans l’administration Kennedy.

Opération Mongoose

Après l’échec de l’opération de la Baie des Cochons, Washington autorise l’Opération Mongoose, menée par le Pentagone, afin de maintenir la pression sur Cuba. L’opération Mongoose, connue également sous le nom de “The Cuban Project”, voulait déstabiliser et renverser le gouvernement cubain de Fidel Castro. Lancée sous l’administration du président Dwight D. Eisenhower, elle avait été officiellement autorisée le 30 novembre 1961 par le président John F. Kennedy, suite à l’échec cuisant de l’opération de la Baie des Cochons.

L’opération Mongoose était une réponse directe à la montée en puissance de Castro à Cuba et à ses liens étroits avec l’Union soviétique, qui constituaient une violation de la politique de l’hémisphère occidental. Moongoose comprenait des opérations secrètes de sabotage, des activités de renseignement, des campagnes de propagande et des tentatives d’assassinat de dirigeants cubains.
L’opération a impliqué la CIA, le Pentagone et d’autres organismes de renseignement, dans une campagne coordonnée visant à affaiblir le gouvernement de Castro et à créer un climat propice à un renversement de régime.
Cependant, malgré les efforts déployés dans le cadre de l’opération Mongoose, Castro est resté au pouvoir et la relation tendue entre les États-Unis et Cuba a persisté pendant des décennies. Cette série d’actions de barbouzes visait à discréditer le gouvernement cubain et à provoquer son effondrement.

Opération Northwoods

L’Opération Northwoods prévoyait, elle, des attaques contre la population américaine. C’était une opération sous faux drapeau dans l’esprit du naufrage du Maine, en 1898. Cette mystérieuse explosion à bord du cuirassé Maine dans le port de La Havane, qui avait tué 266 soldats américains, avait été attribuée aux Espagnols. Cela avait déclenché la guerre hispano-américaine et l’annexion, officieuse, de Cuba par les Américains jusqu’à son indépendance le 20 mai 1902.
En 2001, lorsque les documents ont été déclassifiés, et que l’ancien journaliste d’investigation d’ABC News, James Bamford, les a découverts sous le nom de code OPERATION NORTHWOODS, les responsables gouvernementaux de l’administration Bush ont continué à démentir l’existence même de l’opération…
L’histoire aurait pu prendre un tournant dramatique si le président Kennedy n’avait pas rejeté catégoriquement ces plans diaboliques, ce refus catégorique ayant été une des motivations de son assassinat un peu plus d’un an plus tard.

Cette affaire souligne l’importance des contre-pouvoirs dans une démocratie. L’Opération Northwoods, les attentats du World Trade Center, la crise du COVID illustrent la nécessité d’une surveillance citoyenne constante, d’une presse activement indépendante et d’une classe politique intègre. Oui, nous sommes mal partis…

William Kergroach

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

Abonnez-vous à CARITAS !

Ça y est, le numéro 1 de la tout nouvelle revue Caritas est chez l’imprimeur et en prévente sur MCP.

Nous vous l’avions annoncé dans un précédent mailing : la naissance d’une toute nouvelle revue de qualité, Caritas, la revue du pays réel, et la parution prochaine de son premier numéro de 86 pages. Bonne nouvelle, : ce numéro 1 de Caritas qui consacre son dossier à la Lutte contre la haine anticatholique vient d’être envoyé à l’imprimerie et sera bientôt dans les librairies et les boites aux lettres des abonnés.

Militez,

En achetant le n°1 de CARITAS : Lutter contre la haine anticatholique

En s’abonnant à cette nouvelle revue : la revue CARITAS !