Le président hongrois Victor Orban attaque frontalement la stratégie d’Angela Merkel sur la solution de la crise des migrants. Il veut faire voter ses concitoyens sur les quotas de répartition de 160 000 réfugiés décidés par l’Union européenne.

Des vents contraires s’opposent à Merkel, venant de Vienne, où l’Autriche et les États de la route des Balkans se sont accordés sur une étroite coopération et des mesures à l’échelle nationales visant à réduire le nombre de réfugiés.

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras s’est, quant à lui, plaint auprès de Merkel de la fermeture partielle de l’itinéraire balkanique.

Source : dpa.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

54 % 18 490 € manquants

Il nous manque 18 490 € pour boucler 2022 !

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :