Paris sans sa myriade d’églises ne serait pas Paris. Enlevez-lui Notre-Dame, la Madeleine, la Trinité, pour n’en citer que quelques unes, et vous lui ôtez une partie de son charme. Oui mais voilà, comme tout patrimoine, plus ou moins ancien, l’entretien de tels bâtiments a un coût. Un coût supporté souvent par l’Eglise, par des associations, mais aussi par la ville. Rien de plus normal jusqu’ici.

Et pourtant, cet état de fait ne laisse pas de faire râler un certain élu du parti de gauche de la ville de Paris, Alexis Corbière, peut-on lire dans un article du Figaro. Paris donne trop. Son budget consacré à l’entretien des églises est « trop généreux ». Paris fait du « zèle ». Et de fait, Paris quitte la lumière « radieuse » de la laïcité pour sombrer dans les ténèbres de l’obscurantisme.

La ville consacre 11 millions d’euros chaque année, à l’entretien de ce patrimoine. Selon l’élu, dédier autant d’argent à une telle œuvre serait même discriminant pour les autres religions. Et de se demander pourquoi on en fait pas autant pour les mosquées et les synagogues. N’en déplaise à Alexis Corbière, les églises, qui sont certes des bijoux du patrimoine religieux, font partie intégrante du patrimoine de notre pays, car la France est de tradition un pays catholique. D’où la multitude de ces églises. C’est aussi pour elles que les touristes viennent chez nous.

Alexis Corbière préconise donc de laisser partir en ruine tous ces morceaux d’histoire de Paris pour la simple et bonne raison qu’ils sont des lieux de cultes ? Ridicule. Bientôt, on demandera, au nom de la République, de laisser mourir les résidences de nos rois, parce qu’ils sont une référence à l’ancien régime !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :