Alexandre Mendel, journaliste indépendant, est l’auteur de La France Djihadiste.

Il commence ce livre en posant une question : comment en est-on arrivé à faire la guerre sans la mener ? Le politiquement correct et le déni de réalité réussissent à transformer chacun de nos renoncements en autant de dialogues “intercommunautaires”. Selon Alexandre Mendel, la France n’est plus qu’une juxtaposition de revendications identitaires, au premier rang desquelles figurent celles que formule un islam décomplexé et intransigeant.

La France se détricote. A Trappes, Saint-Denis, ou encore Sevran, la mixité n’est plus la règle, elle est l’exception. On fait du porte-à-porte pour vérifier que le Ramadan est bien suivi. On convertit. On soumet.

Il n’y aura pas de guerre, écrit Alexandre Mendel. Il y aura une forme de séparatisme, une sécession de territoires français vivant sous la charia. Parce qu’il n’y a pas de volonté ferme de s’y opposer. Au nom de “l’Etat de droit”, l’Etat refuse de prendre les mesures nécessaires pour reprendre le contrôle physique des quartiers déjà sécessionnistes. Jusqu’à quand ?

Partition, Alexandre Mendel, éditions L’Artilleur, 224 pages, 17 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :