C’est maintenant au tour des Centrales nucléaires d’annoncer qu’elles vont se mettre en grève. Après les grèves des transports publics (SNCF, RATP, aérien), le blocage des raffineries, c’est maintenant l’électricité qui risque de faire défaut en France.

En effet une grève de 24 heures, avec arrêt total du réacteur, à compter de mercredi soir, 21 heures, a déjà été votée à la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine dans l’Aube. Mais les autres centrales devraient également se prononcer à leur tour, des assemblées générales auront lieu dans la journée dans les autres centrales nucléaires. Le parc nucléaire français représente 75% de la production d’électricité dans l’Hexagone.

Des coupures électriques ont déjà eu lieu mardi dans plusieurs quartiers de Nantes ainsi que dans le plus grand centre commercial d’Europe à Marseille, mais les baisses de charge pourraient être plus importantes jeudi”, selon la fédération nationale mines-énergie . Dans le Lot-et-Garonne : la CGT a occupé un site de distribution électrique une partie de la nuit…

Une grève générale est également annoncée pour le 26 mai avec manifestations  et une autre est d’ores et déjà programmée pour le 14 juin.

A la SNCF, le trafic sera perturbé aujourd’hui et demain jeudi, avec 3 TGV sur 4, 4 RER sur 5 en circulation en région parisienne et en province, 2 TER sur 3 et 6 Intercités sur 10. Grève reconductible de semaine en semaine.
.

Un tiers des stations d’essence sont en panne. 6 raffineries sur 8 tournent au ralenti ou sont à l’arrêt dont les cinq raffineries de Total en France. Si la CFE-CGC (syndicat des cadres) demande “à toutes les parties en conflit de revenir rapidement à la raison”, elle tient à rappeler  qu’elle lutte contre la loi Travail et “qu’elle continue à intervenir (…) pour l’amender”. Elle refuse “l’inversion de la hiérarchie des normes, du référendum d’entreprise” et les “bornes du groupe” pour l’appréciation des difficultés concernant les licenciements économiques.

La RATP a annoncé une grève illimitée à partir du 2 juin.

Du 3 au 5 juin des grèves sont prévues dans le trafic aérien, avec perturbations sur l’ensemble du territoire. contrôleurs aériens, personnels administratifs, ingénieurs, techniciens, pilotes, ect, tous les personnels seront touchés. 

Loi du Travail, qui sont les marionnettistes ?

Une importante manifestation s’est tenue en Belgique hier, également contre les lois sur le travail… Loi également passée, comme par hasard en Italie et en Espagne! Étrange coïncidence! Toutes ces réformes sont de toute évidence cornaquées dans l’ombre, par un chef d’orchestre “anonyme et vagabond”, afin de préparer le super État qui fédèrera l’Union européenne là où la tentative d’ une Constitution européenne avait échoué face à la volonté populaire exprimée par référendum… Mais elle a été imposée de force en sous-main par le traité de Lisbonne passé par-dessus la tête des peuples, sans pour autant avoir pu instaurer un gouvernement central.

Toutes ces grèves qui ont lieu en France sont destinées à obtenir le retrait de la Loi Travail (loi El-Khomri), qui a été imposée par le gouvernement en se servant de l’article 49.3. C’est-à-dire que la loi n’a pas été votée par le Parlement.

Première fissure dans la résolution du gouvernement

Fait amusant, Bruno Le Roux, président du groupe PS à l’Assemblée nationale s’est montré ouvert à une évolution de l’article 2 de la loi sur le Travail que le gouvernement a fait  passer en force . Il s’agit du principal point de blocage avec les syndicats hostiles au texte. Mais Stéphane Le Foll, le porte-parole du gouvernement a vivement démenti l’annonce:

“Il n’est pas question de revenir” sur cet article 2, a-t-il indiqué à l’issue du Conseil des ministres. “Ce n’est pas ce que demande la CGT”. En effet les protestataires demandent le retrait pur et simple de la loi.

De toute évidence la résolution d’imposer la loi travail coûte que coûte manifestée par François Hollande à la télévision est en train de connaître sa première fissure. Valls et Hollande ont cru qu’ils allaient faire passer la loi en force et sans vague. Et le contexte pour faire pression ne pouvait pas être meilleur puisque se profile à partir du 10 juin l’Euro de Football à Paris… Soit les gradins seront vides, soit le gouvernement cèdera!

La loi sur le prétendu mariage homosexuel était passée en dépit des plus fortes manifestations de masse qui ait eu lieu depuis des dizaines d’années. Mais ces manifestations n’entravaient pas la marche du pays; elles n’étaient soutenues par aucun syndicat et ne bloquaient aucune fonction vitale du pays…

Le nœud de la guerre n’est de toute évidence pas dans les manifestations seules, il faudra un jour en prendre conscience.

Emiliedefresne@medias-presse.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

18 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 30.000 € pour 2021

btn_donateCC_LG

22 % 23 348 € manquants

6 652 € récoltés / 30 000 € nécessaires – depuis le 01/10/2020

 

Votre générosité nous a permis de boucler l’année 2020, nous avons besoin de votre aide pour l’année 2021 afin de continuer à donner à un maximum de nos contemporains une réinformation gratuite et variée et sans aucune concession.

Médias Presse Info, ce sont plus de vingt-six mille articles déjà publiés à ce jour ! Médias Presse Info, ce sont aussi 1194 vidéos et plus de 43.600 abonnés à sa chaîne YouTube (près de sept mille de plus en un an !).

Tout cela en accès gratuit.

Cliquer ici pour lire l’appel de MPI et connaitre les détails de nos besoins.

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :