Elisabetta Lurgo est docteur en histoire, spécialisée dans l’histoire des dévotions et des pratiques religieuses, ainsi que dans les relations entre la France et la Savoie. A ce titre, elle avait déjà publié Une histoire oubliée : Philippe d’Orléans et la Maison de Savoie.

Cette fois, c’est une biographie complète de Philippe d’Orléans qu’elle nous propose. Qui était donc le frère de Louis XIV, de son titre officiel Monsieur, « Son Altesse Royale, très haut et très puissant prince Philippe, fils de France, frère unique du Roi, duc d’Orléans, de Valois, de Chartres et de Nemours » ? De ce personnage, les Français ne savent généralement que son homosexualité. Ses mœurs dissolues ont abondamment fait jaser et largement contribué à entraîner le mépris de son entourage. Henriette-Anne Stuart, sa première épouse, puis Elisabeth-Charlotte de Bavière, sa seconde femme, ont laissé des correspondances témoignant du dégoût que leur inspirait ce mari décadent et inverti. Ce livre nous décrit les autres facettes de sa personnalité. Ainsi, il a activement contribué à bâtir la forteresse de la monarchie absolue du Roi-Soleil. Il était l’éminence grise de l’imposante étiquette de Versailles, véritable rituel domestique organisé autour du roi. Il fut aussi l’instigateur du canal d’Orléans et de la réalisation, en son château de Saint-Cloud, de la galerie d’Apollon célébrant les triomphes de Louis XIV.

Philippe d’Orléans, Elisabetta Lurgo, éditions Perrin, 400 pages, 24 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :