Philippe Geluck est connu en France depuis 1992. Ce dessinateur et comédien belge participe en tant que chroniqueur à de nombreuses émissions, à la télévision comme à la radio, chez Michel Drucker ou chez Laurent Ruquier notamment. Mais ce sont avant tout ses dessins qui ont fait sa notoriété. Il dessine un chat. L’humour n’était souvent pas très fin. Mais le succès était au rendez-vous.

Cette semaine, Geluck publie « La Bible selon le Chat ». Comme à l’habitude, au nom de « l’humour », les chrétiens sont invités à supporter une série de dessins aussi stupides que provocateurs et parfois franchement scandaleux voire blasphématoires. Il ne fallait pas s’attendre à autre chose du personnage qui contribua par ailleurs à Siné Hebdo, torchon dissident de Charlie Hebdo.

La démarche de Philippe Geluck transpire l’antichristianisme. Son livre est «une nouvelle version» illustrée de la Bible car «après 2.000 ans, il était temps de dépoussiérer ce livre qui est quand même très rasoir à lire». Le ton est donné. «J’y ai été franco dans la provocation», ajoute-t-il.

L’ouvrage affligeant est publié aux éditions Casterman. Un comble quand on sait que la famille Casterman qui fonda cette maison d’édition était très catholique et se préoccupa longtemps de proposer de bons ouvrages à la jeunesse. Cette maison d’édition tournaisienne connut un essor énorme en devenant l’éditeur des aventures de Tintin et autres albums d’Hergé. Mais le caractère familial de cette maison d’édition n’a pas résisté à l’attrait du gain et aux fusions d’entreprises au sein de groupes toujours plus puissants en même temps que toujours plus insensibles à la Foi comme à la moralité.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :