Pierre Hillard nous présente un livre dont il a rédigé la préface, livre consacré au monde occulte des Comic Books, ces bandes dessinées nées aux Etats-Unis et basées sur des super-héros… très liés à une certaine communauté, avec un message messianique sous-jacent.

Pierre Hillard nous parle également d’autres livres qu’il nous conseille.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

La 4ème Fête du Pays Réel se déroulera sur deux jours, les samedi 28 et dimanche 29 mars 2020.
Achetez dès maintenant votre ticket d'entrée !
Gratuit pour les moins de 12 ans

17 commentaires

  1. Plonivic says:

    “Le monde occulte des Comic Books” : un livre qui risque de déplaire fortement à des critiques youtubeurs, Mickael J en tête (lien de sa chaîne : https://www.youtube.com/channel/UCY-h1yHhpyHICujFIPQWyDg/featured )… Oh ! Et puis, qu’es-ce qu’on s’en moque, au fond ; on n’a aucun compte à leur rendre, lorsqu’on critique une oeuvre fictive narrative (film, série TV, bande dessinée, roman, …) d’après la Foi et la Morale

    • Plonivic says:

      Les domaines liées aux œuvres fictives narratives (Cinéma, Télévision, Bande Dessinée, Littérature, …) ne sont pas pareils que les domaines de la Religion, de l’Histoire et des Actualités (même si ces derniers peuvent y avoir une grande influence) ; comme leur nom l’indique, elles ont pour but 1er de raconter des histoires inventées où on suivrait des personnages inventés (eux aussi) ; le reste (les messages et ce que ça renvoie) est en option.
      C’est bien de juger des œuvres fictives narratives (films, séries TV, romans, BDs, comics, jeux vidéos, …) d’après la Foi et la Morale comme critères principaux ; mais c’est quand même mieux de les juger d’après l’histoire, les personnages et l’illustration.
      Ce n’est pas parce qu’un auteur, un réalisateur, un producteur, un dessinateur, un scénariste, … est juif, protestant, d’une autre fausse religion, athée ou aucune religion du tout, que tout ce qu’il crée en terme d’œuvres fictives narratives est obligatoirement mauvais et à jeter… tout comme ce n’est pas parce qu’un auteur, un réalisateur, un producteur, un dessinateur, un scénariste, … est catholique que tout ce qu’il crée en terme d’œuvres fictives narratives est obligatoirement bon et à garder (les romans de la Comtesse de Ségur en est le parfait exemple, à mes yeux) ; faut savoir nuancer un peu et juger une oeuvre en tant que telle, sans à priori, ni préjugés.
      En dehors de la Foi et de la Morale, il n’y a pas d’objectivité dans les domaines liés aux œuvres fictives narratives ; chacun est libre d’aborder ces mêmes œuvres à sa façon et d’après ses propres critères, à condition :
      – de ne pas les imposer aux autres
      – de ne pas voir de haut ceux qui abordent ces mêmes œuvres d’une façon différente et d’après leurs propres critères (différents, eux aussi)
      – que ça ne va point à l’encontre de la Foi et de la Morale
      Le genre des super-héros n’est pas mauvais en soi… sauf quand c’est utilisé contre la Foi et la Morale (ce qui est malheureusement le cas, à l’heure actuelle).
      C’est bien beau de cracher sur les super-héros créés par des juifs… mais avez-vous pensé à créer vos propres super-héros ? ça, ça aurait été plus efficace !

      • Entièrement d’accord avec vous; il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain (comme on dit et c’est d’actualité malheureusement !).
        J’ai grandi avec les super-héros MARVEL et appris à lire avec les Fantastiques et Stan Lee et Jack Kirby (héros de guerre) m’ont appris beaucoup sur la Foi, la Morale ou le Bien et le Mal.
        Il est vrai par contre que depuis les années 90-2000, les comics se sont vendus au marché et/ou au Diable avec des super-héros LGBT meschouanes et islamo-compatibles en autres…

  2. Tinatine says:

    Cette mode des super héros dotés de super pouvoirs me paraît très inquiétante : ceux qui ont conçu cela ont forcément une intention : nous éloigner de la foi , de la vie chrétienne et de ses véritables héros , des saints dotés par la volonté de Dieu de la faculté d’ accomplir des miracles .

    il existe peut-être une autre raison à l’ émergence de ses super héros ; c’ est que , dans les films ,.B.D ou romans d’ actions , il y a toujours des bon et des méchants ; naguère , les méchants pouvaient être communistes , délinquants de banlieue ,dealers ; dans Johan et Pirlouit , les méchants sont des seigneurs félons ; essayez de désigner des méchants actuels sans encourir de sanctions pour incitation à la haine et autre délits ; avec des héros irréels vivant dans un univers irréel , on est tranquille , on ne risque pas de poursuites judiciaires .

    Pour la Comtesse de Ségur , je ne suis pas d’ accord ; non seulement , elle écrivait très bien ( syntaxe , vocabulaire , conjugaisons) mais ses oeuvres ont fait connaître la religion catholique à des enfants qui en étaient éloignés ; en outre , elle nous apprend comment vivaient les enfants en ce temps là ; ils étaient très libres : les parents ne se sentaient pas obligés de les “tenir “comme cela se fait de nos jours : on ne court pas , on ne bouge pas , on ne saute pas , on reste assis à s’ ennuyer…
    J’ ai entrepris une étude sur l’école à la maison et je vous assure que la Comtesse de Ségur m’ a été très utile .
    Je ne supporte pas ces super héros mais je suppose que ceux qui ont concocté ce type de littérature font appel, à des auteurs de talent pour mieux piéger les naïfs qui s’ emballeront pour ce type d’ oeuvres.

  3. Cohelet says:

    On peut trouver la version pdf sur bibliothèque de combat.
    Ce qu’on y lit est effrayant: lien étroit des auteurs avec le satanisme, pédophilie (Batman et robin), rituel massonique, etc… (Avec des planches des Bds comme preuves)
    Et les auteurs sont la plupart du temps des juifs, c’est pas un hasard (pareil avec la pornographie)

  4. A la lecture des travaux de Jérémy Lehut, on peut relever les points suivants structurant ce monde des super-héros. Les auteurs sont majoritairement juifs et leurs “créatures”» sont des surhommes ou sortes de demi-dieux aux pouvoirs magiques étendus. Enfin, leur profil psychologique invite le jeune lecteur à l’imitation ; c’est-à-dire à s’identifier au héros, l’homme-dieu, en adulant son mode de vie mêlé à de la magie tout en consistant à suivre une morale libérée de toutes contraintes, plus précisément, à rejeter les principes chrétiens.
    Peut-on lire dans la présentation du livre. Documents à l’appui… Le livre est en diffusion sur Livres en Famille : https://www.livresenfamille.fr/actualite-etudes-essais/18627-jeremy-lehut-le-monde-occulte-des-comic-books-de-dc-comics-a-marvel.html?aff=NTo2

    • Plonivic says:

      “Les auteurs sont majoritairement juifs” A nouveau, ce n’est pas parce qu’un créateur d’œuvres fictives narratives (comme les comics books, par exemple) est juif (ou d’une autre fausse religion) que tout ce qu’il fait dans les domaines liés à ces mêmes œuvres est obligatoirement mauvais et à jeter (tout comme ce n’est pas parce qu’un créateur d’œuvres fictives narratives est catholique que tout ce qu’il fait dans les domaines liés à ces mêmes œuvres est obligatoirement bon et à garder) !!!

      “et leurs “créatures”» sont des surhommes ou sortes de demi-dieux aux pouvoirs magiques étendus” …sauf quelques uns comme… Batman ! Qui est un super-héros sans pouvoirs est un être humain comme nous (et qui, au passage, était mon super-héros préféré (et j’en suis fier !), en majeure partie grâce à la série animée “Batman : The Animated Series” de 1992) !! Et puis, sachez qu’il y a eu moult versions de ces super-héros (remakes, reboots, adaptations sur tous les formats), toutes différentes les unes des autres, et ça m’étonnerait franchement que l’auteur de ce bouquin ait pu voir TOUTES ces versions.

      “Enfin, leur profil psychologique invite le jeune lecteur à l’imitation ; c’est-à-dire à s’identifier au héros” …comme n’importe quel personnage fictif bien écrit et bien fait !

      “l’homme-dieu, en adulant son mode de vie mêlé à de la magie tout en consistant à suivre une morale libérée de toutes contraintes, plus précisément, à rejeter les principes chrétiens” C’est facile de tout mettre dans le même papier plutôt que de juger au cas par cas (exactement comme font la plupart des gens du “Monde Extérieur”, surtout envers ceux et celles qui leur sont opposé(e)s) (car les nuances, c’est pour les tapettes !) !

      Pour ma part, si Spider-Man était mon super-héros préféré (avant de se faire remplacer par Batman), ce n’est pas seulement grâce aux 3 films de Sam Raimi (2002, 2004 et 2007), c’est aussi parce que j’étais pris par la morale que Peter Parker nous faisait passer : “un grand pouvoir implique de grandes responsabilités” (rien à voir avec cette “morale libérée de toutes contraintes” !).

      Je ne cherche pas à défendre à 100% les super-héros “DC” et “Marvel” ; moi aussi j’ai énormément de choses à redire sur eux (surtout sur leurs versions récentes au service des ennemis du catholicisme (dont la communauté LGBT)), et pas seulement en terme de Foi et de Morale (car aucune oeuvre fictive narrative n’est parfaite, quelle qui soit) ; j’essaie seulement de vous montrer en quoi les méthodes que l’auteur (ainsi que d’autres, dans la “Tradition”) utilise lorsqu’il aborde une œuvre fictive narrative (car, oui ! Les comics books sont des œuvres fictives narratives) ne sont pas bonnes (lire mon long commentaire, ci-dessus).

  5. Tinatine says:

    Au début , les super héros étaient peut-être relativement inoffensifs pour de venir ensuite franchement malfaisants par petits glissements ; c’ est la tactique du voleur chinois : on s’ approche doucement du but afin de ne pas alerter la victime qui pourrait réagir et se défendre ; vous connaissez aussi l’histoire de la grenouille qu’il vaut mieux endormir en la baignant dans de l’ eau tiède qui deviendra progressivement bouillante alors que si elle était plongée directement dans l’ eau bouillante , elle réagirait .Les super héros ont certainement été créés dans le but de nuire ,d’ une part en prenant la place de vrais héros chrétiens et d’ autre part en sapant petit à petit la morale chrétienne .

    • Plonivic says:

      Je vous revoie à mes 2 commentaires, ci-dessus (ce sera plus simple que de tout réécrire).

      • J”ai lu vos deux commentaires et ce que je constate: c’est que vous oubliez le pouvoir d’impression sur un jeune esprit.
        Une preuve: vous les défendez avec ardeur sans nier les problèmes qu’ils posent simplement parce que vous aimiez ces comics étant jeune.
        Le diable se cache dans les détails dit-on ou encore un mensonge n’est jamais mieux caché qu’entre deux vérités.
        Les comics bien que véhiculant, pour certains, des message acceptables pour un chrétien comportent cependant tant de mauvais messages aussi bien dans les images que dans les textes qu’ils ne peuvent être considéré comme inoffensifs.
        La question n’est pas de savoir si d’autre supports sont pareils, ce qui nous intéresse ici c’est de dénoncer le danger certain de ces comics.
        Donc je comprend votre sympathie et nostalgie pour les comics des années 90 ( nous devons avoir le même age car j’ai, moi aussi, vu étant jeune ces dessins animés).
        Mais cela ne suffit pas à les disculper d’être des sources d’erreurs pernicieuses et dangereuses spécialement pour la jeunesse, de même que certaines musiques dont les études montrent l’effet subtil sur les esprits ( école de Francfort notamment).
        Ne pas condamner pour éviter l’amalgame n’est pas la solution et à choisir mieux vaut se passer de comics: vous trouverez bien d’autres lectures plus saines et divertissantes pour les enfants.

        • Plonivic says:

          Es-ce que vous avez lu ENTIÈREMENT mes 2 commentaires ? Je ne crois pas…

          Je ne cherche pas à défendre à 100% les super-héros “DC” et “Marvel” ; moi aussi j’ai énormément de choses à redire sur eux (y compris leurs versions récentes au service des ennemis du catholicisme (dont la communauté LGBT)), et pas seulement en terme de Foi et de Morale (car aucune oeuvre fictive narrative n’est parfaite, quelle qui soit) ; je ne fais que dénoncer les mauvaises méthodes que l’auteur de ce bouquin (ainsi que d’autres, dans la “Tradition”) utilise lorsqu’il aborde une œuvre fictive narrative (car, oui ! Les comics books sont des œuvres fictives narratives).

          Ce ne sont pas les comics, ni le genre des super-héros qui sont mauvais, mais bien la façon dont on les utilise (surtout quand ça va à l’encontre de la Foi et de la Morale).

          Voici des extraits de quelques commentaires “YouTube” qui essaient de défendre les comics et les super-héros :

          “[…] mais avez-vous réellement lu un comics de votre vie ? Et pas qu’un seul mais plusieurs ? Les valeurs qu’on peut lire grâce à des personnages venant sauver les autres aux périls de leur vie sont le courage, le sacrifice de soi… Est-ce que se jeter contre un méchant pour sauver un pauvre enfant serait trop satanique ? […]”

          Puis quel est le problème avec le fait que ce soient des juifs qui ont été les pères fondateurs ? Ne serait-ce pas un fond de jalousie ? Après tout eux ont su créer un monde et dessiner là où des glandus lisent des livres pour juste commenter et critiquer les oeuvres des autres. Eux au moins ont fait quelque chose. Allez créer votre propre BD. Vous verrez comme c’est compliqué et ô comme “ces juifs” qui “voudraient nous corrompre” ont beaucoup fait pour faire rêver les enfants, adolescents et adultes.”

          “[…] les X-men, sont une formes de critiques des années contemporaines à leurs naissance sur papiers, hulk c’est la radioactivité, les 4 fantastiques c’est les manipulations ADN, ironman c’est un inventeur connu qui est décrit, le captain c’est le patriotisme. c’est DC, batman, c’est le besoin de se reconstruire, superman, c’est parti sur l’UFO et son rapport entre passé et présent. la liste est longue et marvel et DC, n’abordent pas le même angle.[…]”

          “[…] il n’y a jamais eu la moindre image pédophile dans les comics marvel et dc. De plus dire qu’ils sont la pour détruire la famille c’est faux bien au contraire alors c’est drole car dans les années 70 c’est la gauche qui a fait interdire fantask le premier mag marvel.
          Je lis des comics depuis toujours et merci je vais bien et ma vie aussi , je trouve que ses comics m’ont ouvert l’esprit dans une france à la pensée unique .
          De plus le dessin que vous montrez n provient pas d’un comics marvel ou dc .”

          “Donc en résumé tous les comic books US sont le fruit de la propagande sioniste, bien sûr… Alors que ce soit clair, les comics puisent essentiellement leur inspiration dans les légendes (mythologie grecque, contes nordiques, japon médiéval, pour ne citer que les principales).
          Pour info je suis chrétien et fan de comics, incroyable non? Même en cherchant bien je n’arrive pas à voir une incitation à la perversité dans les pages des éditeurs Marvel ou DC. […]”

          “Pierre Hillard peut être tres perspicace dans ses analyses mais là, faut vraiment avoir l’esprit tordu pour nous dire que les comics pervertissent les esprits!! Detruisent la famille et parlent de pédophilie!!! Non faut pas déconner là!! Je lis des comics depuis ma plus tendre enfance et je puis vous dire que j’ai énormément puisé dans la philosophie educative des comics book pour me construire en partie (mon éducation parentale a joué egalement) car ils pronent la droiture l’entraide, l’humilité; l’humanité et l’esprit de justice. Rien de pervers dans tout cela. ET je crois d’autant plus au Christ que ces supers heros s’en rappochent et ne nous en eloignent pas. Là vous vous egarez Pierre. Quand au judaisme de ses auteurs, et bien il faut croire qu’ils sont plus doués que les autres pour avoir su créer de tels personnages. Comme quoi, on peut adhérer à certaines de vos theses cher Pierre mais savoir reconnaitre le talent d’ou qu’il vienne. Prenez un peu plus de recul par rapport à cela.”

          “John Byrne, Neil Adams, Jimmy Palmiotti, Jim Lee, Joe Qesada, Amanda Conner Todd McFarlane, Frank Miller, Chris Claermont,…la liste est longue, non juifs (ça ne sert à rien de crier des noms comme un psalmodieur fou votre argument est pourri). Ben Grimm (la Chose) est effectivement juif et alors? Il a le droit de porter une étoile de David autours du cou au même titre que j’ai le droit de porter la croix en or que j’ai reçu à mon baptême. Dans Superman Returns ce n’est pas Henri Cavill qui joue l’homme d’acier mais bien Brandon Rough. Si les créateurs originaux de certains personnages étaient juifs, il en était bien devenu autrement durant l’Age d’Argent et ensuite l’Age d’Or. Les super héros n’encadrent personne et bien souvent ils échouent dans leurs tâches de protection de l’humanité (ou si il réussissent ils en payent presque toujours le prix) et même de leurs proches. Il faut lire les comics. Pas en parler à l’aveugle. Je lis des BD et des comics et il n’y a pas de pédophilie ni dans l’une ni dans l’autre. Sinon on peut dire que Khéna et le Scrameustache c’est de la zoophilie et si on pousse encore un peu on peut même appliquer ça au Schtroumfs et même à Boule et Bill. Je suis devenu dessinateur de BD et je ne suis pas un pédophile. Faut arrêter de sniffer la Mhyrre Mr Hillard.
          Au même titre, qu’Ulysse, Hercule et bien d’autres héros antiques les super héros sont une mythologie. On aime ou on aime pas mais faut arrêter avec ce Maccarthysme de confessionnal.

          Déçu de Pierre Hillard sur ce coup là. Les juifs du quotidien (ce qu’étaient les créateurs dont vous parlez) ont le droit de rêver eux aussi, de s’exprimer via l’art, ce n’étaient pas des “prophètes” juste des gens qui voulaient gagner leur vie en faisant un métier qui leur plaisait et de toute manière, tout ce que les juifs font n’est pas satanique.”

          “ce n’est pas parce que des juïfs ont crée des personnages populaires que c’est nécessairement de la propagande juïve. Je lis des bande dessinées et c’est le contraire de ce que tu as dit. Ils encouragent la famille conventionnel.”

          PS : c’est la toute dernière fois que je poste un commentaire sous cet article (car j’en ai assez de répéter en boucle les mêmes arguments).

          • En fait c’est vous qui n’avez pas lu mon commentaire semble t il et vous reprenez vos arguments en boucle alors que je me suis placé sur un autre axe que vous. Du coup vous répondez à Pierre Hillard mais pas à moi.
            Vous défendez votre passion et votre boulot cela se comprend.
            Mais les beaux idéaux ,soit disant, défendu par vos héros reste l’excuse pour cacher le reste.
            Usage de la force démesuré, de la magie( ce que tout catholique doit considérer comme satanique, car il n”y a pas de bonne magie) pouvoir surhumains ( il n’y pas de héro ordinaire dans le comics et ne dite pas Batman: il est milliardaire…) tout cela ont le met sous le tapis car les super héros ont des sentiments???
            Bien des gens ont plus d’attrait pour un homme augmenté ( iron man, captain américa) que pour un saint homme ayant réellement vécu: cela doit être rassurant selon vous?

            Vous n’avez pas besoin d’extraterrestres ou de surhommes pour modèle: lisez des vies de saints et vous verrez que vous n’avez pas besoin d’aller chercher plus loin des modèles et des exemples pour vous construire ou aider vos enfants à vivre saintement.
            La vie du Christ et des saints est bien plus accessible et bien plus assimilable que tout vos comics pour vos enfants. Ils y puiserons bien plus de courage d’humilité et de charité qu’avec un superman irréel et si différent d’eux. .

            Et là pour le coup c’est réelle: il n’y pas d’excuses ( je suis pas superman moi…). C’est la que l’on voit un des effets pernicieux de ces comics: il vous extrait de la réalité pour vous donnez des modèles impossibles à égaler mais vous font oublier les modèles réelles et accessibles qui feront de vous des saints dans la vrai vie: ce qui est bien mieux que super héros dans votre tête, non??? C’est pareils pour le cinéma la télé les jeux vidéo,… On rêve mais on ne se sanctifie pas.

            J”espère que vous le comprendrez.

            • Soupape says:

              C’est bien ! Vous savez discerner …

              les débilités intéressées … et proposées … sous forme de “jeux” ! …

              Ces débilités puent … le .°.satanisme.°. … à 100 lieues à la ronde …

              Le 15 mars, votez Civitas, s’il y en a,
              et le 22 mars
              TOUT SAUF .°.macron.°.
              TOUT SAUF .°.macron.°.
              TOUT SAUF .°.macron.°.

  6. Beaucoup de “bla-bla” pour si peu d’intérêt ! Par contre quand il s’agit de monter au créneau pour dénoncer ce GVT nazi , avec à sa tête un malade psychopathe , assassin etc …. qu’il faut VIRER , y plus personne sur ce site .Et c’est beaucoup plus important que ce qu’on peut lier ci-dessus !
    Français REVEILLEZ VOUS face à ce fléau de GVT !

    • Soupape says:

      Donc

      TOUT sauf .°.macron.°.
      TOUT sauf .°.macron.°.
      TOUT sauf .°.macron.°.

  7. Allez voir la bande dessinée de GOTLIEB sur Superdupont dessiné de façon caricaturale représentant le français ridicule dans sa francitude et vous noterez que Hillard n’a pas toujours tort. Gotlieb bien dans la ligne des BHL, Attali, Benhamou et Goldnagel…!!