Pillage de l'armée de Kiev

Pravyi sector en tête ainsi que l’armée régulière pillent et détruisent systématiquement toutes les résidences des habitants qui ont fui leurs bombardements. ICTV est une chaine ukrainienne qui ne peut donc pas être soupçonnée de connivence avec les autorités des républiques sécessionnistes (Donetsk et Lougansk) où les maisons sont bombardés par l’armée de Kiev, mais non pillées, puisque les troupes kiéviennes ne peuvent pas y pénétrer.

Certains soldats de l’armée de Kiev, écœurés, témoignent sous couvert d’anonymat et certains habitants qui ont du fuir sous la menace, expliquent.

Les organismes de l’ONU et de l’OSCE (UE) ferment obstinément les yeux et continuent de soutenir le pouvoir de Porochenko à KIev, dont le gouvernement comprends 3 ministres américains, placés aux ministères-clés, comme nous l’avons déjà détaillé à plusieurs reprises.

ICTV, une chaine d’Ukraine (Kiev) a enquêté sur place en Novorossiya, dans les territoires soumis à l’autorité de Kiev.  Il est fortement question dans les témoignages, de Pravyi Sector. Ce groupement pro-nazi pille et détruit systématiquement. D’après ce reportage, les commandants couvrent les pilleurs et font ramèner les trésors de guerre chez eux par convois. Ils sont entièrement couverts et même encouragés par les autorités supérieures. Si certains se montrent récalcitrants parmi les civils ou dans l’armée, ils risquent la mort. L’équipe de tournage de la télévision ukrainienne ICTV a rencontré l’obstruction systématique et les menaces pour ne rien filmer. Malgré tout les reporters témoignent et ont rapporté des images qui laissent imaginer l’étendu du pillage. Dans le reportage il est question de pogroms

Emilie Defresne

emiliedefresne@medias-presse.info

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

20 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :