Aux États-Unis, sur le campus de la prestigieuse université de Yale, la pilule du lendemain sera en vente au distributeur comme du vulgaire Coca-cola ou une banale tasse de café !

La machine à distribution devrait être installée d’ici les vacances hivernales : toutes les étudiantes à la recherche de la pilule du lendemain, génératrice d’avortements, et hypocritement appelé « contraceptif d’urgence », l’auront à disposition, prête à l’emploi.

Ce distributeur est l’emblème de la dictature culturelle hédoniste et libérale-libertaire, panacée des progressistes et avancée de la culture de mort.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires