Un analyste du FBI annonce des arrestations massives éminentes concernant une trentaine d’hommes politiques et une quarantaine d’autres personnes en relation avec le scandale du réseau pédophile « Pizzagate » lié au restaurant Comet Ping Pong de Washington D.C. dont le propriétaire est James Alefantis considéré comme l’une des 50 personnes les plus influentes de Washington et un proche de Hillary Clinton.

Le 5 novembre dernier, MPI avait relayé l’information révélée par Wikileaks : un dîner au sang, au sperme et au lait maternel pour un conseiller d’Hillary Clinton, son directeur de campagne John Podesta. Le 30 novembre dernier, c’était au tour du media russe RT France d’écrire un article, à partir des données du Wikileaks, évoquant des soupçons concernant l’existence d’un réseau de pédophiles autour de ce même John Podesta  :

« Dans un tweet, Andrew Breitbart un journaliste politique américain avait écrit que John Podesta, directeur de campagne d’Hillary Clinton, couvrait un réseau d’esclaves sexuels mineurs. Le tweet a refait surface grâce aux efforts des internautes.

Le «Pizzagate», un scandale sur des réseaux pédophiles supposés qui agite internet depuis plusieurs semaines, a connu un rebondissement inattendu mardi 29 novembre. Le fondateur du site d’actualité Breitbart News semble apporter de l’eau au moulin des internautes «conspirationnistes». Un utilisateur du réseau social Reddit, a retrouvé un tweet du journaliste datant de 2011 qui relance la polémique. Celui-ci s’interrogeait déjà sur la proximité de John Podesta avec des réseaux pédophiles. «Je ne comprends pas comment Podesta n’est pas vu comme étant un défenseur de premier ordre qui couvre une opération d’esclave sexuels mineurs.»

Depuis plusieurs semaines, les réseaux sociaux sont en ébullition sur ce que les internautes estiment être un réseau pédophile d’envergure à Washington DC, le «pizzagate». Tout est parti des emails du directeur de campagne d’Hillary Clinton fournis par WikiLeaks. Dans des messages à première vue anodins, il y est plusieurs fois fait mention de pizza, de fromage, ou encore de pâtes de manière improbable : «Tu penses que je ferais mieux de jouer aux dominos sur du fromage ou sur des pâtes?», écrivait un agent immobilier dans un message énigmatique à John Podesta intitulé «fromage».

Dans un autre message avec le titre «Est-ce que tu as laissé ton mouchoir ?», le même agent immobilier informe Podesta : «Les agents immobiliers ont trouvé un mouchoir (je pense qu’il a une carte qui semble être en lien avec des pizzas). Est-ce qu’il t’appartient? ». Celui-ci répond qu’il lui appartient mais qu’il ne faut pas s’en inquiéter.

Si jusque là les mails sont étranges mais ne permettent pas de soupçonner quoi que ce soit d’illégal, les internautes ont décidé de creuser le sujet. Dans un long post sur Reddit, un internaute méticuleux a regroupé les nombreux messages avec ce genre de référence et fait le lien avec un code utilisé dans les sphères pédophiles pour communiquer en toute discrétion.

Cheese Pizza, dont l’acronyme est CP serait utilisé pour parler de «Children Pornography», la pornographie infantile. «Pizza» signifierait fille, «Domino» domination, esclavage, «cheese» petite fille, «hot dog» garçon et «pasta» petit garçon.

Le compte Instagram de James Alefantis, patron du restaurant le Comet Ping-pong, a particulièrement troublé les internautes. Les photos qu’il contient – une petite fille attachée à une table, une blague sur un bébé «à vendre», de nombreuses références à des enfants comme étant des «pizzas», les ont d’autant plus alerté qu’il est considéré comme l’une des 50 personnes les plus influentes de Washington selon le magazine GQ.

Il a pour sa part réfuté dans une interview au New York Times, toute activité illégale dans son restaurant. «Nous avons été agressés à cause de cette folle, montée de toute pièce, théorie du complot» s’est-il plaint au journal. «Je n’ai rien fait d’autre qu’essayer de régler ça ces derniers jours et de protéger mon équipe et mes amis d’être terrorisés».

Le goût pour des artistes à la marge de la famille Podesta n’a fait qu’attiser la curiosité des «Redditeurs», notamment le «spirit cooking», auquel ils ont participé avec la sulfureuse artiste serbe Marina Abramovic.

 

En creusant, les internautes ont retrouvé un article de Washington Life dans lequel Tony Podesta, frère de John, nous apprend – entre autres – être un fan de la peintre Biljana Djurdjevic, dont un des thèmes de prédilection est les enfants dans des situations malsaines.

 

Reddit a depuis supprimé les discussions sur le sujet, le directeur du site refusant de contribuer à ce qu’il considère comme «une chasse aux sorcières». John Podesta n’a pas officiellement réagi. L’AFP a qualifié mardi 29 novembre le pizzagate de «folle rumeur qui se propage depuis des semaines sur internet, alimentant des menaces de mort et illustrant le pouvoir dévastateur des fausses informations».

En ce début de février 2017, changement de décor : les grands médias, dont CNN, adversaire acharné de Donald Trump, qui avaient à l’époque tout de suite parler pour le “Pizzagate” de théories du complot, de « fake news », afin de nier l’existence vraisemblable de ce réseau pédophile, évoquent maintenant face à la probabilité de ces futures arrestations un coup élaboré par l’administration de Trump pour « drainer le marais » de ses opposants. CNN en arrive à suggérer que ces arrestations seront « un événement exceptionnel » afin de détourner l’attention du public « des impôts de Trump ou de ses liens avec la Russie ». Comme complotiste peut-on faire mieux que CNN ?  :

« Trump a gagné le pouvoir légalement mais cette semaine différentes indications laissent entendre que son entourage proche entend choquer et frapper le système, en utilisant les espaces résultant du chaos et des changements pour créer une sorte de gouvernement dans le gouvernement : qui ne sera redevable qu’au chef exécutif. »

Selon la source du FBI, le très probable futur procureur général, le sénateur Jeff Sessions, a été informé de l’enquête de grande envergure sur ce réseau pédophile et de tous les éléments de preuve il y a trois semaines. Il ne manque plus que sa signature pour mener à bien les arrestations.

Le Pizzagate lié au restaurant Comet Ping Pong n’est donc pas prêt d’être enterré et oublié comme le voudrait l’intelligentsia pourrie et perverse qui gravite autour du clan Clinton.

Lors de son discours d’investiture Donald Trump avait assuré qu’il ferait le ménage,

« Pendant trop longtemps, un petit groupe dans notre capitale a récolté les avantages du gouvernement tandis que le peuple en a assumé le coût. Washington a prospéré mais le peuple n’a pas eu de part de cette richesse. (…) L’establishment s’est protégé lui-même mais n’a pas protégé les citoyens de notre pays. Tout cela va changer, ici et à partir de maintenant ».

Si la rumeur sur ces futures arrestations est confirmée et si elles sont reliées au “Pizzagate”, serait-ce alors le début du grand coup de balai promis par Trump ?

Francesca de Villasmundo

http://www.neonnettle.com/features/720-cnn-to-frame-upcoming-pizzagate-arrests-of-politician-pedophiles-as-trump-coup-

https://francais.rt.com/international/29919-tweet-dandrew-breitbart-alimente-theories-reseau-pedophile-washington

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

65 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :