Une pétition contre la loi « Schiappa » sur les violences sexuelles et sexistes a dépassé les 564.000 signatures. Les associations de protection de l’enfance dénoncent cette loi. Car Marlène Schiappa continue de défendre l’idée qu’il puisse exister un consentement des mineurs à des relations sexuelles avec des majeurs.

Or, les associations de protection de l’enfance rappellent que le gouvernement s’était engagé auprès d’elles à ce que toute relation sexuelle entre un moins de 15 ans et un majeur soit considérée comme une agression sexuelle ou un viol (s’il y a pénétration).

Tout le monde se souvient de deux affaires récentes dans lesquelles des fillettes de 11 ans avaient été considérées par la justice comme consentantes à des relations sexuelles avec des adultes.

« Un enfant n’est jamais consentant », martèle la pétition qui accuse également Marlène Schiappa de mentir. « Le cœur de la propagande du secrétariat d’Etat est d’affirmer que la loi Schiappa pose un seuil de non-consentement à 15 ans. Ce qui est faux », stipule à juste titre le texte de la pétition.

En attendant, ce sont les pédophiles qui se frottent les mains et peuvent remercier Marlène Schiappa.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

33 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Revue 82 de Civitas

Vous l’attendiez avec impatience la voici maintenant en prévente !

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :