On sait que malheureusement Eric Zemmour a une vision de la politique familiale mitigée. Si sur certains points il refuse la décadence comme le pourrissement des enfants par les associations LGBT à l’école, concernant la criminelle loi Veil, il s’en fait le défenseur, même s’il fustige le recours massif à l’avortement.

Cependant, toutes les mesures fiscales du candidat Zemmour sont en faveur des familles. Comme le doublement du quotient familial par enfant pour l’impôt sur le revenu, le retour de l’universalité des allocations familiales ou encore, ou encore la nécessité d’être français pour toucher pour les aides non contributives.

Mais hier, c’est une proposition très forte et très concrète qui a été faite par Eric Zemmour, visant à repeupler massivement les zones rurales : une bourse de 10000 € par naissance dans les campagnes.

Au-delà de l’importance de la somme, la mesure est très intelligente : elle permet de cibler une population véritablement française sans pour autant risquer de se voir retoquer comme discriminante pour les populations immigrées et françaises de papier majoritairement présentes dans les grands centres urbains.

Elle aura aussi pour effet d’inverser l’urbanisation et ses effets délétères. Car s’il y a une constante depuis le début de l’humanité, c’est que les villes pourrissent alors que la terre élève.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :