Le Dalaï Lama, lors d’un entretien en 2006 avec The Telegraph, avait affirmé concernant les relations contre-nature :

« Un non absolu. Sans hésitation. Un couple gay est venu me trouver, en cherchant mon appui et ma bénédiction. J’ai du leur expliquer nos enseignements. Une femme m’a présenté une autre femme comme son épouse : déconcertant. »

Les années passent et le politiquement correct en marche corrompt les mentalités. Ainsi au même journal, le moine tibétain a dit en 2014 le contraire de ce qu’il avait dit auparavant : à propos du « mariage » homosexuel, il a déclaré :

« si c’est consensuel, c’est OK ».

Et demain, après avoir désapprouvé la PMA et la GPA, il les approuvera… Ainsi vont les hommes attachés aux fausses religions, ils finissent par s’adapter au monde et à ses modes.

Seule l’Église catholique divinement instituée par Dieu, gardienne de la loi divine naturelle, s’appuyant sur sa Tradition et sa doctrine immuable, demeure le solide rempart de la famille naturelle et de dignes mœurs, et cela malgré ses hiérarchies humaines faillibles, voire scandaleuses.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

8 commentaires

  1. Simon says:

    Un autre qui suit la parade… comme les poissons morts suivent le courant, jusqu’à la chute.

    • Miche says:

      Comment peut-il en être autrement d’un Lama ? Il suit le troupeau de lamas.

  2. Elysée says:

    C’est un agent de la CIA le Dalaï Lama !

  3. daflon says:

    Le Dalaï Lama serait il en train de virer sa cutie?
    Quand à l’Eglise catholique, le moins qu’on puisse en dire, c’est qu’elle file un mauvais coton. On peut se demander si ses fidèles ont intérêt à suivre ses prêtres aveuglément. Luc 6:39 est tres clair sur le sujet.
    Bien qu’il y ait encore des gens fidèles en son sein, avec bergoglio et ses acolytes, n’est elle pas devenue l’église de satan?
    Apocalypse 18:4 est encore beaucoup plus impératif!

    • anne11 says:

      Il me semble que pour Apocalypse 18:4
      Il s’agit du Vatican et non des petites églises.

  4. axone says:

    Sauf que le bouddhisme n’est pas une religion mais une philosophie, puisque sans Dieu, elle ne peut que proposer des préceptes humains. Elle propose une façon de vivre ici-bas, mais sans but de dépassement au-delà de la mort, et vers une conscience. Au contraire, son idéal est atteint quand on intègre le vide. Le tout étant de se débarrasser de la souffrance pour y parvenir. Et donc de l’effort…
    Tout le problème est là : Elle ne peut aller que vers le renoncement aux difficultés (contrairement à l’hindouisme, qui a bien une tradition et des visées transcendantes, ainsi que des exercices d’ascèse, peut-être trop pour le coup). Et renoncer aux difficultés, c’est forcément finir par tout accepter. C’est pourquoi elle s’adapte à tout.

    • truelle27 says:

      Foutaises ! le bouddhisme est une religion avec ses communautés, ses guides spirituels, ses rites, ses textes, ses prières, ses temples, ses cycles de réincarnation, son karma, etc…
      Et puis, comme si le christianisme n’était pas une philosophie de vie !
      Arrete de fumer la moquette…

  5. Eddy K says:

    Il faut maintenant qu’il mette en pratique lui-même ses nouveaux préceptes. Il n’est jamais trop tard pour qu’il s’y (fasse) mette…