Pologne – Mercredi, « Gazeta Polska » a annoncé la distribution avec l’hebdomadaire d’autocollants portant l’inscription « Zone sans LGBT ». Cette campagne s’inscrit dans une plus vaste mobilisation de la société traditionnelle polonaise, avec le soutien du PIS, parti au pouvoir, pour s’opposer aux diktats du lobby LGBT.

La propagation du lobby LGBT en Pologne s’est faite sous l’influence des Etats-Unis et de l’Europe de l’Ouest. De façon générale, on assiste depuis des années à une véritable ingérence de diplomates occidentaux afin de faire la promotion de la mentalité LGBT dans les pays de l’Est.

Suite à cette campagne de « Gazeta Polska », Georgette Mosbacher, ambassadrice des États-Unis en Pologne, a immédiatement réagi en condamnant publiquement ces autocollants. « Ce n’est pas une question liée aux relations entre l’Amérique et la Pologne. Je pense que c’est une déclaration inutile. », a répliqué le porte-parole du gouvernement, Piotr Müller.

« Les diplomates doivent être réservés et ne pas commenter les événements sociaux et politiques de l’Etat dans lequel ils exercent leur fonction. Ce n’est pas la première fois que votre ambassadeur agit de la sorte. » a ajouté le député PiS, Bartłomiej Wróblewski.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :