Pologne – Mercredi, “Gazeta Polska” a annoncé la distribution avec l’hebdomadaire d’autocollants portant l’inscription “Zone sans LGBT”. Cette campagne s’inscrit dans une plus vaste mobilisation de la société traditionnelle polonaise, avec le soutien du PIS, parti au pouvoir, pour s’opposer aux diktats du lobby LGBT.

La propagation du lobby LGBT en Pologne s’est faite sous l’influence des Etats-Unis et de l’Europe de l’Ouest. De façon générale, on assiste depuis des années à une véritable ingérence de diplomates occidentaux afin de faire la promotion de la mentalité LGBT dans les pays de l’Est.

Suite à cette campagne de “Gazeta Polska”, Georgette Mosbacher, ambassadrice des États-Unis en Pologne, a immédiatement réagi en condamnant publiquement ces autocollants. “Ce n’est pas une question liée aux relations entre l’Amérique et la Pologne. Je pense que c’est une déclaration inutile.”, a répliqué le porte-parole du gouvernement, Piotr Müller.

“Les diplomates doivent être réservés et ne pas commenter les événements sociaux et politiques de l’Etat dans lequel ils exercent leur fonction. Ce n’est pas la première fois que votre ambassadeur agit de la sorte.” a ajouté le député PiS, Bartłomiej Wróblewski.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Nos caisses sont vides. Nous avons besoin de vous pour continuer !

Plus de précisions ici :

https://www.medias-presse.info/medias-presse-info-a-vraiment-besoin-de-votre-soutien/112928/

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !