Portugal – Depuis ce samedi, 3.500 gardes nationaux républicains (GNR) et militaires ont encerclé le sanctuaire de Fatima afin de bloquer tous les accès aux pèlerins. Des mesures totalitaires prises ici encore sous prétexte de lutter contre le coronavirus.

Dans un premier temps, toutes les voies d’accès aux sites des apparitions de Notre-Dame de Fatima sont bloquées par un dispositif policier et militaire. Pas même moyen de s’arrêter sur un parking. Il est intimé l’ordre à chaque personne de rebrousser chemin en sens inverse.

Dans un second temps, les 11 et 12 mai, le dispositif sera encore plus dissuasif. Des escadrons à cheval, des unités avec chiens et des unités d’intervention seront déployés sur toute la zone.

Outre le sanctuaire des apparitions de Notre-Dame de Fatima, il est également interdit d’accéder au village dont sont originaires les bienheureux enfants qui avaient eu le privilège de voir la Très Sainte Vierge.

Notre-Dame de Fatima doit être bien triste de voir les autorités actuelles du Portugal empêcher les pèlerins catholiques de venir la prier d’intercéder auprès de son Divin Fils en un temps où il est pourtant bien important de se préoccuper de son âme.

source

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

11 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La vérité à la France

La France est arrivée à un moment solennel où il est nécessaire de lui dire la vérité. Si elle peut l’entendre, elle refera ses forces presque épuisées, elle reprendra une marche sûre, véritablement et solidement progressive; si elle ne peut pas l’entendre, elle marchera à une ruine certaine, à un abaissement dont elle ne se relèvera jamais.

Cliquez ici pour vous le procurer.

%d blogueurs aiment cette page :