Pour la fête des mères, la marque Dove, appartenant au groupe Unilever, n’a rien trouvé de mieux que de diffuser un spot publicitaire dite «inclusive», faisant apparaître un individu «transgenre» parmi des mères vantant les crèmes Dove.

Or, par définition, une mère est une femme. Dans cette publicité de Dove, Shea, un homme transgenre vit avec une femme et déclare ceci : “Nous sommes tous deux ses parents biologiques. Nous sommes toutes les deux ses mamans. ” Une évidente aberration. Mais qui tend à trouver de plus en plus d’écho dans une société qui nie le réel.

L’Association médicale britannique a récemment exhorté le personnel médical à se référer aux femmes enceintes comme des «personnes enceintes» plutôt que de mentionner explicitement le mot «femme» au prétexte fallacieux que le terme «femme enceinte» serait offensant pour les hommes transgenres…

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Un livre magnifique : Du mépris de la mort

Textes sur la mort, la sépulture et le deuil.

DU MEPRIS DE LA MORT – Textes de Démétrios Kydonès, saints Augustin, Thomas d’Aquin et Grégoire de Nysse sur la mort, la sépulture et le deuil présentés par l’Abbé Olivier Rioult aux éditions saint-Agobard.

 

%d blogueurs aiment cette page :