L’archevêque de Paris, Mgr André Vingt-Trois, s’est montré à l’image de la pensée unique :

« La majeure partie de nos concitoyens ont vécu cette situation comme un appel à redécouvrir un certain nombre de valeurs fondamentales de notre République comme la liberté de religion ou la liberté d’opinion. »

Ah bon ? Pourtant, cette République n’a rien de vertueuse. Elle est à l’image de son hymne, un chant de voyous assoiffés de sang qui perpétrèrent les pires massacres – 300.000 morts en Vendée – à côté desquels les islamistes semblent bien inoffensifs :

C’est la Marseillaise qui accompagna l’extermination de la Vendée, véritable génocide orchestré par les dirigeants révolutionnaires parisiens.

C’est au rythme de ce chant que des femmes furent grillées vives afin que les révolutionnaires en récupèrent la graisse.

C’est aux cris de la Marseillaise que des centaines de personnes furent enfermées dans des cales et noyées dans la Loire, que les prêtres et religieuses furent déportés et exterminés.

C’est accompagnés de ce chant inique que les « républicains » assassinèrent des centaines de milliers de personnes, que la République naissante assouvit dans le sang sa haine de la monarchie et de la religion catholique.

C’est cette même république antichrétienne et contre-nature qui aujourd’hui pervertit nos enfants, veut en faire des travestis déracinés manipulables à souhait, les hochets des loges de ces « vénérables frères » qui travaillent à l’établissement du nouvel ordre mondial.

N’en déplaise à Mgr Vingt-Trois, de telles horreurs ne sont pas la résultante de la liberté de religion ou de la liberté d’opinion…Liberté d’opinion vous dites, pour ceux qui ne voulaient pas de la dénaturation du mariage par la loi Taubira – et que vous avez si peu soutenus – et qui furent réprimés dans la violence ?

Voilà les « valeurs » de 1789 dont se targue M. Valls ! Voilà les fondements historiques de la république née de l’antichristianisme que Mgr André Vingt-Trois ferait bien de se remémorer. Qu’une république comme mode de gouvernement soit une solution acceptable est une chose, mais que cette république issue de 1789, monstre de terrorisme et de sang nous soit montré comme modèle, voilà sans doute la raison majeure d’une France qui se cherche pour avoir perdu son âme.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :