bataclan-2

Rapidement après l’annonce de la tuerie du Bataclan, le 13 novembre 2015, des témoins avaient signalé que certaines victimes avaient été abominablement torturées.

bataclan-tweet-egorgement

Pourtant, tout aussi rapidement, des consignes ont été données (par qui ?) de déclarer qu’il s’agissait de rumeurs infondées. Différents médias ont affirmé qu’il s’agissait de hoax, tentant de décrédibiliser tous ceux qui relevaient cet aspect particulièrement horrible de l’attentat du 13 novembre.

bataclan-hoax

Or, le rapport d’enquête parlementaire au sujet des attentats de 2015 vient d’être rendu public. Et, surprise, il conforme que des victimes ont été torturées de façon effroyable.

torture-bataclan-rapport

Ce rapport est on ne peut plus explicite : un enquêteur témoigne devant la commission d’enquête parlementaire que les meurtriers ont arraché des yeux et castré des victimes, torturé sexuellement, poignardé et décapité. Il indique également que l’éviscération, à savoir, enlever certains organes vitaux, a été pratiquée.

A la lecture du rapport, on trouve ce paragraphe très choquant. Les propos sont de Georges Fenech, président de la commission.

En effet, la commission est troublée par ces informations, qui n’ont filtré nulle part. Ainsi, le père de l’une des victimes m’a adressé la copie d’une lettre qu’il a transmise au juge d’instruction, que je cite en résumant : “Sur les causes de la mort de mon fils A., à l’institut médico-légal de Paris, on m’a dit, et ce avec des réserves  compte tenu du choc que cela représentait pour moi à cet instant-là, qu’on lui avait coupé les testicules, qu’on les lui avait mis dans la bouche, et qu’il avait été éventré. Lorsque je l’ai vu derrière une vitre, allongé sur une table, un linceul blanc le recouvrant jusqu’au cou, une psychologue m’accompagnait. Cette dernière m’a dit : “La seule partie montrable de votre fils est son profil gauche.” J’ai constaté qu’il n’avait plus d’œil droit. J’en ai fait la remarque; il m’a été répondu qu’ils lui avaient crevé l’œil et enfoncé la face droite de son visage, d’où des hématomes très importants que nous avons pu tous constater lors de sa mise en bière.”

Ce témoignage précis pourrait corroborer les propos que nous a tenus l’un des fonctionnaires de la BAC, selon lequel l’un des enquêteurs a vomi immédiatement en sortant du Bataclan après avoir constaté une décapitation et des éviscérations.

A une autre page, on lit ceci :

M. le président Georges Fenech. Je crois que certaines choses n’ont jamais été dites. Je pense que l’on pourrait peut-être, à ce stade, éclaircir les choses.

M. T. P. Des corps n’ont pas été présentés aux familles parce qu’il y a eu des gens décapités, des gens égorgés, des gens qui ont été éviscérés. Il y a des femmes qui ont pris des coups de couteau au niveau des appareils génitaux.

M. le président Georges Fenech. Tout cela aurait été filmé en vidéo pour DAECH !

M. T. P. Il me semble. Les victimes en ont parlé.

Plus loin encore :

M. T. P. (…) les yeux de certaines personnes ont été arrachés.

Par ailleurs, le rapport de la commission d’enquête parlementaire contient une énigme puisque il y est également écrit “qu’il n’a été retrouvé sur le site de l’attaque aucun couteau ni objet tranchant qui aurait permis ce type de mutilations “. 

Et depuis que le contenu de ce rapport de la commission d’enquête parlementaire a été rendu public, il ne s’est pas trouvé un seul journaliste d’un grand journal, d’une radio ou d’une télévision française pour relever ces faits. Seuls des médias étrangers, notamment au Royaume-Uni et en Espagne, ont signalé ces tortures sur des victimes de la tuerie du Bataclan.

torture-bataclan-Daily_Mail_Online 

Pourquoi les autorités françaises ont-elles menti ? Et pourquoi les médias français gardent-ils le silence sur ces éléments ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

35 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

MPI vous conseille cette revue :

%d blogueurs aiment cette page :