Nos hommes politiques sont obsédés par la communication. Mais comme elle est fondée sur le vide, elle finit par devenir une fin en soi et n’est donc plus qu’une caricature.

Rien de tel chez Vladimir Poutine : d’abord une stratégie, ensuite des moyens, enfin seulement de la communication.

Le concert donné il y a quelques jours à Palmyre est une illustration emblématique de cette stratégie. Lorsque Poutine a décidé d’intervenir en Syrie afin de sauver son allié et d’empêcher les islamistes de prendre le pouvoir, les moyens militaires adéquats ont été déployés, sans excès mais sans pusillanimité. Nous sommes loin des rodomontades de la coalition qui, après avoir déclaré la guerre à l’Etat islamique il y a plusieurs mois, n’a toujours obtenu aucun résultat probant.

Le retrait russe annoncé il y a quelques semaines a finalement concerné un tiers des avions, partiellement remplacés depuis par des hélicoptères. Certains sont actuellement employés près d’Alep, lieu de la prochaine bataille décisive.

Ainsi les moyens russes utilisés en Syrie depuis le mois de septembre ont toujours été parfaitement adaptés à la situation militaire sur le terrain.

Le concert donné à Palmyre par un des meilleurs orchestres russes, prend dès lors tout son sens. Il s’agissait non seulement de montrer au monde que ce site antique unique était rendu à la civilisation, mais aussi d affirmer une politique.

Le contraste est saisissant par rapport à la stratégie américaine utilisée en Irak par le funeste George Bush : débauche de moyens, aucune finalité clairement affichée, naïveté politique , méconnaissance consternante de la région. Les dégâts de cette politique sont irréparables.

Au moment de donner le coup d envoi du concert depuis Moscou, Poutine a conclu : « à vous maestro ». Ça, c’était pour la musique. Pour la stratégie, il n’a besoin de personne.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :