drapeau-ukraine-israel-MPI

 

KIEV – Dans une tribune publiée ce 28 février par le Huffington Post Etats-Unis, Abraham Foxman, le puissant président de l’Anti-defamationleague (équivalent américain de la LICRA), nous apprend que Dmitri Iaroch, le chef de  Praviysektor, a eu une entrevue avec l’ambassadeur d’Israël à Kiev, Reuven Din El. Dmitri Iaroch aurait assuré l’ambassadeur israélien que la milice nationaliste Praviysektor rejette catégoriquement l’antisémitisme et la xénophobie et que ses objectifs sont une Ukraine démocratique et l’égalité entre tous les groupes ethniques (NDLR : même pour les russophones ?).

On sait que le pouvoir corrompt, parfois même les meilleurs des hommes. Il n’aura pas fallu deux semaines pour que ces nationalistes préférant le FMI et l’Union européenne à la Russie poutinienne ne viennent se présenter devant l’ambassadeur d’Israël pour s’y proclamer démocrates et antiracistes. On avait cru le « Secteur de droite » plus intransigeant en général et plus « dur » au sujet des juifs et du lobby sioniste.Praviysektor serait-il en train de donner des gages au lobby-qui-n’existe-pas afin de se donner une chance de conserver la petite part de pouvoir reçue des maîtres américains du scientologue Iatseniouk ?

Baudouin Lefranc

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :