Le 22 septembre dernier, MPI faisait part à ses lecteurs de l’innovation arc-en-ciel au sein de l’Eglise conciliaire belge : la bénédiction des duos d’invertis via une nouvelle liturgie dédiée. Le porte-parole de l’archidiocèse de Malines-Bruxelles Geert de Kerpel expliquait alors, était-il précisé dans l’article, « qu’en fait la liturgie publiée n’a pas été présentée à l’avance au Vatican ».

Parallèlement, nous écrivions qu’aucune désapprobation n’était arrivée de l’autre côté du Tibre vis-à-vis des prélats novateurs.

Or, tout récemment, le 14 octobre derniers, le quotidien orange qui a pour titre La Croix mais n’a plus rien de catholique, revient avec un article sur le sujet en sous-entendant que le Vatican était, en réalité, au courant de la préparation de cette « liturgie ».

« La prière pour les couples homosexuels publiée le 20 septembre par les évêques de Flandre est issue d’un long travail, entamé il y a trois ans. Le pape François en avait été averti » était-il écrit dans l’article intitulé « Bénédiction » des couples homosexuels, les évêques flamands avaient préparé le terrain à Rome.

L’auteur de l’article, Loup Besmond de Senneville, souligne que le Vatican « a pris la décision de ne pas réagir. Ni publiquement, ni même auprès des évêques de Flandres, d’après nos informations » qui recoupent donc celles de MPI. « Profil bas », commente une source vaticane, auprès de La Croix, qui ajoute : « Les évêques flamands (…) ont préparé le terrain auprès de la Curie, depuis plusieurs mois ». 

Par La Croix nous apprenons donc que le texte en question « est en gestation, en Belgique, depuis quatre ans » et que l’actuel détenteur du trône pétrinien est au courant, depuis « mai 2018 ». A cette date, explique l’ex-quotidien catholique des « intellectuels et théologiens flamands, regroupés au sein d’un groupe de réflexion baptisé ‘Logia’ (mot qui désigne le temple maçonnique en italien, ndlr de MPI) » après avoir « été reçus par le pape François » ont pris « la décision d’étudier la manière dont l’Eglise (…) pourrait mieux accueillir  les personnes homosexuelles ».

« ‘Le pape avait insisté auprès d’eux sur l’importance de l’accueil de tous dans l’Eglise’ se souvient une source proche de l’épiscopat belge » continue l’article qui relate les divers rendez-vous à Rome et l’accélération du processus dès 2021. « De tous ces rendez-vous à Rome, les membres de l’épiscopat flamand tirent aujourd’hui une certitude, qui se résume par la réflexion de l’un d’eux : ‘Ce projet n’est contre personne, et surtout pas contre Rome. On est en communion avec le pape François.  (…) On est en ligne avec ce qu’il veut, à savoir le respect et l’accompagnement des personnes à la suite d’Amoris laetitia’. »

Depuis cette mise en perspective du journal La Croix, aucun démenti n’est venu de la hiérarchie romaine. Ni pape ni Curie n’ont pipé mots. Dans une affaire aussi grave et scandaleuse, le silence de l’Eglise conciliaire équivaut dans les faits, à un feu vert donné à cette « bénédiction » arc-en-ciel. Ainsi d’évolution en évolution, d’aggiornamento en aggiornamento, l’Eglise issue de Vatican II valide un véritable laisser-passer pour l’Enfer…

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Pour Noel,

offrez à vos proches un abonnement

à la revue de CIVITAS !

Le numéro 82 – Franc-maçonnerie, un excellent numéro, est le dernier sorti !

Cliquez ici pour vous abonner.

%d blogueurs aiment cette page :