Ce samedi 15 décembre, jour de l’Acte V des Gilets Jaunes, les premiers heurts entre manifestants et forces de l’ordre ont éclaté à Pats vers 11h45.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

7 commentaires

  1. Pas vu pas prit ,,,ces braves kapos ,,il y a un ange derriere chaque homme ,tout est consigne par leurs soins et tout ce que ces fumiers auront fait ils en repondront devant Dieu meme caches dans la mort ,Dieu les rescucitera pour ca ,,

  2. balaninu says:

    On rêve c’est en France ?
    mais que ne vont-ils pas dans le 9-3 ou dans ces endroits investis par la pègre, ou à Strasbourg il y en aurait eu besoin AVANT que le drame arrive ! Honte honte mais la connaissent-ils la honte tous ces mafieux qui nous gouvernent enfin qui essaient, car à par la violence faite au GJ et contre des personnes inoffensives là y’a du matos ! pauvres chevaux ! et surtout pauvres de nous ! mais au fait :
    “le peuple qui élit des gens corrompus ne sont pas victimes mais COMPLICES” G. Orwel.

  3. Sanguedolce says:

    Les Femen de Soros se sont montrées ces harpiie

  4. Les yeux de leurs chevaux ont plus d’importance que ceux de Fiorina !

    • LANKOU DU says:

      Mais qu’est ce que vous croyez ? Ce sont bien les flics ,tous corps confondus qui provoquent , qui gazent , qui matraquent , qui tirent à bras tendus et à bout portant , alors je n’ai aucune compassion pour eux quand ils …….rencontrent plus forts qu’eux surtout dans les “cités” comme on dit .

      PS : j’espère que cette jeune femme retrouvera une vie normale malgré la blessure .
      identifié ,le flic qui a tiré devrait être radié sans solde et emprisonné