Selon le rapport 2017 d’Europol concernant les arrestations de terroristes islamistes en Union Européenne, notre pays est à part, avec à plus tout seul 42,8 % des arrestations, soit 429 sur 1002. Il suffit de voir l’écart avec le pays au second rang, l’Espagne, qui en a interpellé 69, soit… 6,9 % ! Viennent ensuite la Belgique avec 62 individus, les Pays-Bas avec 36, 30 pour l’Autriche, 28 pour l’Italie, 25 pour l’Allemagne, 15 pour la Grèce, 8 pour le Danemark, 5 pour la Pologne, 2 pour la Suède, 1 pour la République Tchèque, l’Irlande, la Roumanie et la Slovénie. Aucun terroriste islamique n’a été arrêté en Finlande, en Pologne, en Slovaquie, en Hongrie, en Bulgarie, en Croatie, à Malte, à Chypre, au Portugal, au Luxembourg, en Estonie, en Lettonie et en Lituanie. Brexit oblige, le Royaume-Uni a été exclu des statistiques de l’Union européenne.

Selon le même rapport, le terrorisme islamique a fait 142 morts : 135 victimes et 7 terroristes, dont 86 rien que pour l’attentat de Nice. La surreprésentation de la France a deux explications possibles : soit notre police est extrêmement efficace, soit notre pays est le plus infecté par le péril vert. La réalité est d’ailleurs probablement un mélange des deux…

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :