Nous avions signalé que Carl Lang abandonnait la présidence du Parti de la France. Nous signalions qu’une rumeur évoquait deux candidats à sa succession : Jean-François Touzé et Thomas Joly.

Or, nous recevons cette mise au point de Jean-François Touzé :

Bonjour,

Dans l’article que vous avez consacré au retrait de Carl Lang, vous me prêtez l’intention d’être candidat à sa succession à la présidence du Parti de la France.

Votre information est fausse. Je ne suis pas — ni ne serai le 30 novembre — candidat.

L’énergie et les qualités personnelles de Thomas Joly, jointes à sa connaissance du PdF dont il est secrétaire général depuis dix ans, me semblent propres à lui permettre d’assurer la nécessaire cohésion du mouvement tout en initiant une nouvelle dynamique. Je le soutiendrai donc.

J’ai, en revanche, la ferme intention d’exercer les responsabilités politiques qui seront peut être les miennes au sein du parti, dans la fidélité à la ligne constamment défendue par Carl Lang dont je ne doute pas que, au delà d’un éloignement que je souhaite momentané, il aura encore bien des services à rendre à la France et au mouvement national.

Bien cordialement.
Jean-François Touzé.

Sauf surprise, Thomas Joly devrait donc devenir le nouveau président du Parti de la France lors du congrès de ce parti qui se tiendra le 30 novembre.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Nos caisses sont vides. Nous avons besoin de vous pour continuer !

Plus de précisions ici :

https://www.medias-presse.info/medias-presse-info-a-vraiment-besoin-de-votre-soutien/112928/

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !