Vendredi dernier, le professeur Raoult, directeur de l’IHU Méditerranée, répondait aux questions de Jean-Marie Morandini sur CNews. Et revenait sur la « dramatisation qui ne correspond pas au risque que chacun court dans cette affaire (…) On se demande jusqu’où peut aller cette terreur généralisée ». Et d’ajouter :

« L’état de crise nerveuse dans lequel le pays se trouve plongé dépasse la raison et l’entendement. »

« Ce n’est pas le virus qui m’inquiète. C’est l’état de notre société qui m’inquiète » affirme le professeur marseillais.

« L’état de notre société que l’on peut berner d’une manière incroyable et qui est si facile à berner qu’elle a oublié 5 minutes après qu’elle a été bernée d’une manière absolument incroyable. »

De même le professeur Raoult n’hésite pas à parler de « la plus grande escroquerie jamais vue concernant la toxicité de l’hydrochloroquine » :

« Vous avez assisté à la plus grande escroquerie que je n’ai jamais vue de ma vie avec la toxicité de l’hydroxychloroquine. Vous l’avez vu, ça. Et ça devrait vous poser la question de savoir : mais attendez, est-ce qu’on me ment, ou est-ce qu’il n’y a que là-dessus, qu’on me roule dans la farine ? Et je suis sidéré qu’on ne se la pose pas. » 

« L’hydroxychloroquine marche contre le coronavirus. On le prescrit toujours. On continue à traiter les gens. Les gens sont guéris. On a un taux de mortalité qui est extrêmement bas. »

« Il y a des gens qui ont essayé de faire croire et qui ont réussi à faire croire à des gouvernements et à l’OMS, qu’un médicament qui a 70 ans, qui est l’un des deux médicaments les plus prescrits de l’humanité tuait 10% des gens à qui on le donnait. » 

Un entretien clair, qui se conclut avec un brin d’ironie :

« Vous savez bien que, si vous êtes malade la semaine prochaine, vous allez m’appeler Monsieur Morandini. »

« Je pense, je suis honnête », a répondu le journaliste. « C’est ce qui se passe tout le temps. Je peux vous le dire : c’est comme ça que ça se passe », a conclu le professeur.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Vaccin, ce que l'on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N'hésitez pas à vous abonner ! Un abonnement annuel à 30 € seulement !

close
Pour recevoir MPI gratuitement chaque semaine !

Les commentaires sont fermés

Revue choc sur le vaccin : un scandale moral, médical et politique

La dernière revue de CIVITAS arrive, c’est un baton de dynamite ! Vous pouvez déjà la précommander !

La célèbre généticienne Alexandra HENRION CAUDE y donne un entretien exclusif et explosif, et le père Joseph y aborde avec rigueur et clarté le scandale moral.

Vaccin, ce que l’on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N’hésitez pas à vous abonner !

Un abonnement annuel à 30 € seulement !