C’est au Centre LGBT Paris IDF que l’ancien ministre UMP Roselyne Bachelot a remis hier soir l’Ordre du Mérite au transsexuel “Bambi”, qui se fait désormais appeler Marie-Pierre Pruvot.

L’ex-ministre de la Santé agissait au nom du Président de la République. Un acte politique trans-courant, dans la logique UMPS, en quelque sorte.

Marie-Pierre Pruvot, dit “Bambi”, est né Jean-Pierre Pruvot en 1935. Pendant vingt ans, ce personnage a été “meneuse de revue” dans des cabarets, avant de devenir professeur dans un collège.

Tout cela fera sans doute pleurer dans les chaumières LGBTI mais une question s’impose : en quoi cette personne a-t-elle mérité d’être fait chevalier de l’Ordre national du Mérite ?

Rappelons que cet ordre français institué en 1963 par le général De Gaulle récompense “les mérites distingués, militaires ou civils, rendus à la nation française”.

Il est permis de douter que “Bambi” se voit récompensé pour avoir versé son sang sur un quelconque champs de bataille. A titre civil, qu’a donc pu faire ce transsexuel de si “distingué” au service de la nation française ?

Mais c’est, bien sûr !, d’avoir placé la France à la pointe de la révolution sexuelle et du nouvel ordre sexuel mondial. Allons enfants de la patrie…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :