Sur i-Télé, le ministre du travail, François Rebsamen a annoncé « demander à Pôle emploi de renforcer les contrôles pour vérifier que les gens cherchent bien un emploi ». En d’autres termes il a demandé aux services de l’Etat de s’assurer que l’argent des contribuables et des salariés sert bien à ce pourquoi il est prélevé ! Que n’a-t-il pas dit !

Les tenants de la gauche la plus sectaire et démagogique y ont été de leur petit refrain :

  • « Les annonces faites sur d’autres sujets, en particulier sur le contrôle des chômeurs, brouillent le message présidentiel. Et nous le regrettons […] Ces annonces ne sont pas non plus pertinentes » d’après le secrétaire général du PS Jean-Christophe Cambadélis.

  • « Droite ou gauche, c’est la même recette : les bonnes vieilles politiques punitives sont de retour. On peigne les fichiers, et comme ça, on a de meilleurs chiffres. Il faut obtenir des résultats, quels que soient les moyens. Mais même si ces pratiques se traduisent par une baisse du chômage, elle sera artificielle et nous reviendra à la figure comme un boomerang. » Philippe Sabater, secrétaire national du syndicat SNU Pôle Emploi

La CFDT elle est atterrée, Force Ouvrière est abasourdie, etc…

Il y a deux choses dans cette affaire :

  • utiliser la radiation comme moyen de faire baisser les chiffres du chômage est malhonnête, mais cette méthode est utilisée par la droite et la gauche sans distinction. Ces méthodes servent à masquer l’incompétence crasse de ces politiciens incapables en matière économique et donc impuissants face au chômage.

  • Contrôler que l’argent prélevé aux salariés soit bien utilisé et reversé aux personnes réellement dans le besoin et qui ne parviennent pas à trouver du travail est la moindre des choses. Car si le chômage est une dramatique réalité dont souffrent malgré eux un grand nombre de Français, il n’en reste pas moins qu’un certain nombre profite du système et vit des subsides des ASSEDIC.

Contrôler les fraudeurs et diminuer leur nombre, c’est agir aux profits de ceux qui ne trouvent réellement pas de travail. C’est aussi agir pour nos entreprises dont la compétitivité est rognée par des cotisations sociales. Que ces cotisations existent c’est très bien, mais elles doivent être justes, utiles et être redistribuées aux nécessiteux et pas aux profiteurs.

Xavier Celtillos

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :