transhumanisme-informatique

Nous avons déjà présenté plusieurs articles à propos de l’investissement de Google dans la recherche notamment médicale comme les nanoparticules. Pour tous, Google est un moteur de recherche apprécié, un bon outil de travail. Mais il se situe dans la mouvance des transhumanistes. Le but de celle-ci est l’incorporation de la machine informatique à l’homme afin qu’il devienne immortel. Ses objectifs stratégiques lointains restent obscurs et méconnus. Probablement l’aboutissement à un homme parfait. Plus vraisemblablement la domination totale de l’homme.

google-pupille

Google s’est investi massivement dans les neurosciences c’est-à-dire le contrôle du cerveau. Ceci par des moyens semblant initialement très anodins.

  • Cette société a racheté des satellites qui nous permettent de nous orienter : Google Search, Google Map, Google Earth.
  • Progressivement s’installent pour nous des mémoires de substitution : ce sont les moyens de stockage comme Google Drive ou Picassa.
  • A été mis au point un comité de réflexion sur la question de l’intelligence artificielle sur lesquels travaillent présentement IBM, le projet Brain aux États-Unis, le Neuropolis de Lausanne au profit de l’Europe, et pour Google, Deepmind qui est une entreprise rachetée en 2014 ayant le même but. Quel statut faut-il donner à cette intelligence artificielle ? Faut-il l’écouter, lui donner des droits civiques et lesquels ? Définir jusqu’où il est possible de lui faire confiance. Lui donner le droit de vote ? C’est toute une prospective à établir.

google_transhumanisme_technologies

  • Aussi incroyable que cela puisse apparaître, Google a racheté en cachette les huit plus importantes sociétés au monde de robotique. Si bien qu’il a gagné toutes les premières places dans les concours de robots androïdes, ou humanoïdes. Son principal client est l’Armée Américaine.
  • Google a mis au point Google Glass qui est l’implantation de microprocesseurs sur la rétine lesquelles excitent les neurones et permettent de retrouver partiellement la vue. Les neurones sont directement attaqués par Google Glass. Un premier cas de traitement de la cécité a été récemment réalisé en France sur ces bases.
  • De même des lentilles de contact permettent de mesurer en permanence la glycémie des diabétiques.
  • La biotechnologie doit pouvoir réparer le corps et le cerveau pour donner naissance à une super-intelligence par les neuroprothèses. Aussi incroyable qu’il en puisse paraître, Google par la société 23andme a récupéré le quasi-monopole de la sélection génétique des embryons.
  • Ce qui porte le nom de neuroprothèses sont des petits ordinateurs minuscules faciles à implanter directement dans le cerveau. Il en stimule des parties précises permettant de redonner la marche aux Parkinsoniens, aux personnes souffrant de dépression nerveuse chroniques, de troubles compulsifs (TOC) ou du caractère. Ces implants cérébraux sont constitués de microprocesseurs minuscules ; mais ce peut être aussi des cellules souches.
  • Le but utile de tout cela est bien expliqué dans mon ouvrage L’Ultime Transgression. Il y a deux ans, on ignorait que Google avait de telles ambitions sur l’espèce humaine. Il s’agit de mettre au point des cyborgs, mélanges d’humains et de machines ordonnatrices ? En matière de prothèse, on parle aussi d’implants intracérébraux qui sont la fusion entre intelligence biologique et artificielle. Ainsi l’âme des humains se verra transférée sur des circuits intégrés.
  • Ainsi Google espère comme les transhumanistes auxquels il se réfère arriver à faire reculer la mort et même arriver à l’immoralité et à terme assurer une conscience éternelle. Pour ce faire il compte beaucoup sur ce qui est nommé la Singularité qui est le moment où les ordinateurs donc les robots seront plus intelligents que les hommes. Ils seront alors transférés sur les hommes pour former des cyborgs.

Bien évidemment tout ceci pose des problèmes très graves de bioéthique. Google le sait. L’homme parfait sera-t-il un cyborg ? Un prêtre me disait récemment qu’il existerait certainement chez les cyborgs un moment où il ne sera plus possible de les qualifier d’humains car dominés par la machine. Ces humanoïdes auront en pratique perdu la liberté donnée par Dieu aux hommes. Ce sera la fin de l’espèce humaine.

Tel est le but ultime des transhumanistes. Ceux-ci se prennent pour Dieu. Pas certain que Dieu sera d’accord.

Dr Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :