Charente-Maritime: le petit patron qui avait interpellé Valls condamné à 300€ d'amende

Des vidéos ont accompagné toutes les tentatives de dialogue de cet entrepreneur, Franck Gavoux, avec Manuel Valls: depuis qu’il était ministre de l’Intérieur, alors qu’il lui avait promis une table ronde, jusqu’à une seconde tentative de dialogue avec Valls devenu Premier ministre qui au lieu de lui répondre lui a envoyé ses flics aux trousses pour l’embarquer brutalement. Franck Gavoux commente son procès où il a été relaxé du chef de rébellion. Il a cependant écopé de petites amendes pour avoir tenté de dialoguer avec Valls.
La vidéo ci-dessous est une compilation des trois vidéos expliquées par ce dynamique petit entrepreneur.


Lors de l’université d’été du PS, à l’été 2014, Franck Gavoux avait profité de la venue de Manuel Valls pour l’interpeller sur ses promesses non tenues. Mais ce petit patron, vice-président du collectif “Sauvons nos entreprises” avait été ceinturé et interpellé par la police, qui l’avait trouvé trop agité, rappelle France Bleu La Rochelle.

Le procès

En première instance, le tribunal correctionnel de La Rochelle l’avait relaxé après avoir regardé les deux vidéos mais le parquet avait fait appel. Le second procès s’est tenu le 18 janvier à Poitiers, en présence d’une cinquantaine de prévenu, défendu par l’avocat charentais Me Changeur.

Le tribunal a rendu ce jeudi sa décision et condamné Franck Gavoux à 300€ d’amende pour outrage, un euro symbolique de dommages et intérêt et 800€ au titre des frais d’avocat. Mais il est décidé à ne pas en rester là. En revanche, il a été relaxé pour la rébellion. (Source)

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

8 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :