C’était le 26 novembre 1974. Tous les médias reprennent l’information comme s’il s’agissait de la date de la libération du monde. Alors qu’elle a signé l’arrêt de mort de millions d’enfants à naître. Quarante ans d’avortement et toujours le même discours combatif et hargneux : il faut lutter pour une soi-disant libération de la femme.

regret_avortementQuarante ans de mensonges. Et d’étonnement. Car nombreux sont ceux qui s’étonnent que le meurtre d’un innocent ne soit toujours pas rentré dans les moeurs comme quelque chose de naturel. Qu’il blesse profondément les femmes qui y ont recours. Surtout qu’il reste des gens pour protester contre cette barbarie des temps modernes.
Libération, sur son site internet, a diffusé pour “fêter” cet anniversaire, le témoignage de plusieurs médecins avorteurs. Certains le pratique depuis des années. Ils revendiquent leurs actes et déplorent que des femmes aujourd’hui aient des difficultés d’accès à l’avortement. Ils s’étonnent de ce que l’avortement provoque encore des débats. Mais le plus intéressant est leur manque cruel d’arguments de fond. En dehors de la revendication du droit des femmes à disposer librement de leur corps ? Rien.

Une médecin généraliste lance même que quand on lui dit : “Mais, c’est quand même un être humain cette grossesse.” Elle répond : “Ma problématique n’est pas là. Ma patiente, cette femme, a besoin de ce “soin”, elle a besoin qu’on l’aide.” Se demander si elle met un coup d’arrêt à une vie humaine n’est pas son problème. Ou plutôt elle ne veut pas y penser.

Un autre lance : “la décision d’interrompre une grossesse ou pas, ne m’appartient pas”. On se cache derrière la volonté de l’autre. Comme se cachait autrefois certains soldats derrière des ordres iniques de leurs supérieurs pour justifier l’injustifiable…

Roxane Dulac

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La vérité à la France

La France est arrivée à un moment solennel où il est nécessaire de lui dire la vérité. Si elle peut l’entendre, elle refera ses forces presque épuisées, elle reprendra une marche sûre, véritablement et solidement progressive; si elle ne peut pas l’entendre, elle marchera à une ruine certaine, à un abaissement dont elle ne se relèvera jamais.

Cliquez ici pour vous le procurer.

%d blogueurs aiment cette page :