La dictature du politiquement correct s’acharne sur le quartier de la Négresse à Biarritz. Un procès relance la polémique : Karfa Sira Diallo, un activiste qui prétend faire la chasse au racisme qu’il voit partout, comparaîtra en janvier devant le tribunal de Bayonne.

Au mois d’août, profitant du sommet du G7, Karfa Sira Diallo, fondateur de  l’association Mémoire et Partage, manifestait près de la gare de Biarritz, accompagné d’une poignée d’activistes du même genre. Les manifestants avaient été interpellés par la police et placés en garde à vue. Karfa Sira Diallo est convoqué devant le tribunal de Bayonne le 23 janvier prochain pour rébellion.

Mais ce procès lui permet de trouver à nouveau une visibilité médiatique pour réclamer le changement de dénomination du quartier de la gare.

Il n’y a pourtant aucune origine raciste dans le nom donné à ce quartier. C’est tout simplement parce qu’une serveuse noire ou métisse d’un restaurant du hameau a marqué les esprits de soldats de l’armée napoléonienne que ce quartier a conservé le nom de « quartier de la Négresse ».

Le logo de la page Facebook du quartier de la Négresse

Une ancienne carte postale publicitaire du Trinquet basco-béarnais à la Négresse

Le logo des Tissus Dock de la Négresse

Un ancien cendrier en porcelaine de l’Auberge de la Négresse

Précisons encore qu’une simple recherche sur Google à partir du mot « négresse » permet de trouver différents comptes Twitter de jeunes femmes noires qui incluent avec fierté ce mot dans leur pseudonyme.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

54 % 18 490 € manquants

Il nous manque 18 490 € pour boucler 2022 !

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :