Communiqué de l’association SOS Chrétiens d’Orient

Chers amis,

Lundi 20 janvier, quatre de nos collaborateurs ont disparu à Bagdad. Ils devaient se rendre en voiture à un rendez-vous en fin d’après-midi. Après plusieurs tentatives de contact restées infructueuses toute la journée de mardi, nous avons constaté leur disparition mercredi et avons donc immédiatement alerté les autorités françaises. Aujourd’hui, les autorités françaises et irakiennes se coordonnent pour enquêter et retrouver leur trace.

Ces collaborateurs s’étaient rendus à Bagdad pour réaliser un certain nombre de formalités administratives : renouveler leurs visas et poursuivre la procédure d’enregistrement de l’association auprès des autorités irakiennes. Ils devaient par ailleurs faire un suivi des opérations de l’association en Irak, dont l’ouverture d’une nouvelle école.

Pour des raisons de sécurité et en accord avec les autorités, nous ne pouvons pas communiquer à ce stade leur identité. Ce sont quatre salariés expérimentés, en bonne santé et avec une parfaite connaissance des zones de crise.

A ce jour, nous n’avons reçu aucune demande de rançon, ni information sur le sort de nos quatre amis et collaborateurs. Nous sommes bien entendu en contact étroit avec leurs familles. L’association et toutes nos équipes partagent leur terrible inquiétude.

Nous précisons que cette mission avait été organisée en parfaite coordination avec les autorités consulaires françaises en Irak. Nos collaborateurs résidaient tous dans un hôtel qui fait partie des établissements qui reçoivent régulièrement du personnel international et suivaient un protocole de sécurité adapté à la région. Ces procédures comprennent des plans régulièrement audités par des experts indépendants, des formations du personnel, une veille sécuritaire active et une équipe de soutien à Paris mobilisable à tout moment. La mise à jour de nos procédures de sécurité est permanente et va être adaptée aux nouvelles menaces.

Nous comptons sur vos prières et votre soutien actif pour nous aider à passer cette épreuve.

Benjamin Blanchard
Directeur général de SOS Chrétiens d’Orient

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Abonnez-vous à CARITAS !

Ça y est, le numéro 1 de la tout nouvelle revue Caritas est chez l’imprimeur et en prévente sur MCP.

Nous vous l’avions annoncé dans un précédent mailing : la naissance d’une toute nouvelle revue de qualité, Caritas, la revue du pays réel, et la parution prochaine de son premier numéro de 86 pages. Bonne nouvelle, : ce numéro 1 de Caritas qui consacre son dossier à la Lutte contre la haine anticatholique vient d’être envoyé à l’imprimerie et sera bientôt dans les librairies et les boites aux lettres des abonnés.

Militez,

En achetant le n°1 de CARITAS : Lutter contre la haine anticatholique

En s’abonnant à cette nouvelle revue : la revue CARITAS !